Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 10:26

Par Darthé-Payan

Jean-Pierre Chevènement, ce matin, sur Europe 1, chez Jean-Pierre Elkabbach, a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2012. C'est une très bonne nouvelle. Enfin, il est possible à gauche d'avoir une alternative entre la gauche libertarienne et européiste (PS-EE-LV) et la gauche "radicale" (Front de Gauche, NPA,LO), tout autant européiste  que sa consoeur libérale mais par contre manichéenne et contre républicaine en diable et à forte dose.

 

Le Républicain Jacobin que je suis, aurait préféré qu'il y ait des convergences lancées par Mélenchon, Chevènement et Dupont-Aignan autour d'un sursaut républicain de Salut public. Ce blog y a fait maintes et maintes fois références et à plusieurs reprises a lancé adresses et appels en direction des intéressés. Chacun ira dans son coin à la candidature. Convergente et rassemblée, l'alternative républicaine de Salut public en aurait été que plus forte, plus visible, plus mobilisatrice.

 

Les choses étant ce quelles sont, j'accueille comme je vous l'ai dit au début de mon introduction, la candidature de Jean-Pierre Chevènement comme une bonne nouvelle et j'espère qu'elle permettra de mettre de l'espérance, de la raison, du sursaut républicain dans le débat politique.

 

Je suivrais avec attention et esprit critique la démarche et les propositions du candidat républicain Jean-Pierre Chevènement.

 

Salut et Fraternité.

 

Darthé-Payan

 

 

_____________________________________________

 

 

 

Chevènement sera candidat en 2012

 

 

Par P.R.

 

 

Publié le 4 mai 2011 à 08h56 Mis à jour le 4 mai 2011 à 09h29

 

Jean-Pierre Chevènement a fait sa déclaration de candidature pour 2012 sur Europe 1 mercredi.

 

Jean-Pierre Chevènement a fait sa déclaration de candidature pour 2012 sur Europe 1 mercredi. © Europe 1

 

EXCLU - Le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen veut "faire bouger les lignes".

 

"Je serai candidat" à la présidentielle de 2012, a déclaré Jean-Pierre Chevènement mercredi, sur Europe 1. Le président d'honneur du MRC avait déjà dit qu'il envisageait d'être candidat, mais sans l'affirmer formellement. Le MRC avait adressé fin avril à 600 élus locaux une lettre pour parrainer l’ancien ministre de l’Intérieur dans la perspective de 2012.

 

Son but, "faire bouger les lignes" :





Le sénateur des Territoires de Belfort tient à le préciser, il n'est pas candidat contre le Parti socialiste : "les socialistes auraient tort d'avoir peur, je veux leur bien, je souhaite qu'ils se mettent à la hauteur de la situation", a-t-il affirmé. Il souhaite plutôt s'inscrire contre "la perspective d'Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy", selon lui "un plan d'austérité à perpétuité".

Martine Aubry "ne sera pas candidate"

Mais Jean-Pierre Chevènement ne se prive pas pour autant de critiquer Dominique Strauss-Kahn, dont la candidature ne fait pour lui pas l'ombre d'un doute. Il s'en prend donc à la conception économique du patron du FMI, ainsi qu'à "sa vision de l'Europe comme une nation à construire", jugée "irréaliste".Quant à Martine Aubry, l'ex-ministre a confié qu'il "ne pensait pas" qu'elle se présenterait aux primaires socialistes en vue de 2012. "C'est mon intuition, si j'avais reçu une confidence je ne vous le dirais pas", a-t-il ajouté.

La perspective d'un nouveau 21 avril ne lui fait pas peur. "Le 21 avril n’existe que parce qu’il y avait à l’époque un Front national qu’on n’avait pas vu venir", a-t-il affirmé. L'UMP et le PS "devraient s’interroger d’abord sur leur responsabilité" dans la montée du FN, selon l'ex-ministre. Pour lui, "ce qui fonde le droit d’un candidat c’est l’originalité de son message, de son projet".

 

http://www.europe1.fr/Politique/Chevenement-sera-candidat-en-2012-525743/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sonia Bastille 05/05/2011 10:57


Cher Darthé,

Cette déclaration de candidature de Jean-Pierre Chevènement, si elle est confirmée et maintenue à l'automne, sera une bonne chose car Jean-Luc Mélenchon ne semble pas vouloir rompre avec sa ligne
"écolo-gauchiste" et européiste. Le meeting du PGE auquel toi et moi ont assistés mardi soir à Paris, montre clairement que JLM a choisi la ligne européiste, fédéraste, et ne veut nullement un
retour de la souveraineté de l'Etat-Nation. Etre pour la souveraineté de l'Etat-Nation c'est être nationaliste ou xénophobe et donc être du côté de Marine LePen ! Grave la confusion qui clôt tout
débat et aussi claquemure le Front de Gauche dans un groupuscule gauchiste professant à la fois la révolution citoyenne, le libre échange, la souveraineté du peuple mais pas la souveraineté de
l'Etat-Nation; la rupture avec le capitalisme mais pas la maitrise et la souveraineté sur la monnaie, l'economie, les marchés. L'absence du corpus idéologique et les mauvais choix de JLM font que
le Front de gauche est cuit !

Jean-Pierre Chevènement va t-il pouvoir proposer une alternative républicaine de salut public ? Je l'espère mais comme toi je reste méfiante, réservée. Nous verrons bien si le Ché, fait dans
l'alternative républicaine !

Salut et Fraternité.

Sonia


nationalistejacobin 04/05/2011 18:05


Jean-Pierre Chevènement devrait justement se présenter contre le Parti socialiste! Surmonter le clivage droite-gauche (comme il le fit en 2002) pour présenter une véritable alternative jacobine et
républicaine.

Qu'y a-t-il à attendre du PS? Ces gens-là sont gagnés depuis longtemps par le poison de l'européisme, et plus récemment par celui du régionalisme. Je me souviens de cette interview de Huchon
(ancien énarque je crois) expliquant qu'il se moquait de la nation, qu'il imaginait bien une région Île-de-France "directement branchée" à l'Europe. Tout est dit!
Et que dire des majorités régionales "de gauche" dans lesquels entrent des régionalistes de l'ALE, grâce à son association avec les Verts dans Europe-Ecologie?

Je souhaite que Chevènement et Dupont-Aignan se mettent d'accord pour que l'un se désiste en faveur de l'autre, et qu'ils fassent campagne ensemble. Qu'attendent DLR, le MRC et le RIF pour se
mettre autour d'une table et envisager sérieusement un programme de "Salut Public" comme vous le dites?

Sans cela, ce sera 2% chacun à mon avis...


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche