Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 18:57

Nous, Républicains-Jacobins, constatons qu'en l'état, la candidature de Jean-Luc Mélenchon ne nous parait pas être à la hauteur des enjeux actuels, de la crise économique, financière, institutionnelle et du démantèlement de la république et de la souveraineté de notre pays.

 

 

 

 

Alors, que  notre pays a besoin d'un homme d'Etat capable de mener une politique républicaine de Salut public, favorisant l'unité, la vertu politique et civique, la souveraineté populaire et nationale, l'intérêt général, nous voyons que Jean-Luc Mélenchon, Co-Président de Parti de  Gauche et futur candidat au titre du Front de Gauche dérivait vers le verbe dur gauchiste et le programme mou européiste, préférant chercher les petites alliances sans programme d'alternative républicaine dans le Front de Gauche rabougris et les Alternatifs.

 

Nous pensons au contraire qu'il aurait dû engager les convergences pour une alternative républicaine afin de  permettre  le sursaut républicain et souverain que notre pays à tant besoin.

 

Nous pensons que des convergences républicaines de salut public étaitent du domaine du possible entre Jean-Luc Mélenchon, Jean-Pierre Chevènement et Nicolas Dupont-Aignan. Nous le pensons toujours aujourd'hui.

 

 

       

   

 

 

Nous ne croyons pas possible que la Révolution citoyenne que prône Jean-Luc Mélenchon et le PG  est un grand avenir en maintenant notre pays dans l'Union Européenne, la BCE, l'Euro, le Grand Marché Transatlantique, l'Otan. Nous pensons au contraire que pour que la Révolution citoyenne soit possible et durable, la France, doit sortir de l'UE, de la BCE, de l'Euro, du GMT, de l'OTAN et du FMI et engager la reconquête de sa souveraineté politique, institutionnelle, monétaire, budgétaire, économique, militaire et culturelle !

 

Nous ne pensons pas que la définanciarisation de l'économie soit possible sans d'une part, le plein retour de notre pays à sa souveraineté nationale et populaire, sans ré-appropriation de l'économie, de la monnaie, des marchés par la nation, l'Etat, le peuple souverain et citoyen et sans fermeture de la bourse !

 

Nous ne pensons pas que la Révolution citoyenne soit viable et durable sans refondation républicaine, jacobine et laïque du pays et de la société. Trop d'intérêts particuliers, trop d'intérêts communautaires, trop d'intégrismes et particuliarismes religieux, communautaires, régionaux, linguistiques, mercantiles et oligarchiques dénaturent, bafouent, foulent aux pieds et démantèlent notre république et ses principes de liberté, d'égalité, de fraternité, de souveraineté, de citoyenneté  d'unité et d'indivisibilité, de laïcité, d'universalité, de solidarité et d'intérêt général !

 

 

 

            

 

 

 

 

Notre pays doit engager un sursaut de reconquête et de refondation dans l'esprit révolutionnaire,, jacobin et républicain de 1793 et dans l'esprit de résistance et de reconquête de notre souveraineté du  Conseil national de la Résistance de 1943. La France doit redevenir une puissance souveraine et universaliste.

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 Nous lançons un appel à Jean-Pierre Chevènement et à Nicolas Dupont-Aignan pour qu'ensemble, ils entreprennent les convergences républicaines de salut public notamment autour du retour de la pleine souveraineté nationale. Nous espérons que ces deux responsables républicains, l'un républicain de gauche et l'autre républicain gaulliste entendent notre appel et y répondent favorablement. Nous attendons également qu'ensemble, ils engagent le sursaut républicain, jacobin et souverain dont  notre pays à besoin.

 

Vive la République ! Vive la France !

 

 

Pour MJ-PRS - Appel de Républicains-Jacobins.

 

Sonia Bastille, Fabien Darthé-Payan, Flora Del Campos, Philippe Despiques, Gilles Fabre, Olivier Lecoeur.

 

 

 

"Citoyens, vouliez-vous  une révolution sans révolution ?!" Robespierre à la Convention.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaulliste et Jacobin ! 16/02/2011 18:51


Bravo, le nouveau serment du jeu de paume arrivera avec la convergence de ces deux républicains !

espérons que leur fleur médiatique de ces derniers temps (chacun ventant le talent de l'autre sur Rue 89, Europe 1 ,...)se conclura par un pacte républicain !


Franck Legoallec 15/02/2011 14:03


J'ai écouté, hier, le débat Mélenchon-Lepen sur BFM-RMC et je me suis apperçu que Mélenchon avait quelques difficultés à s'en sortir, à répondre à la responsable du FN notamment sur la question de
l'immigration, de l'insécurité, de l'Europe. Sur cette dernière, Mélenchon, au lieu de se montrer souverain républicain a défendu la pire ligne européiste, fédéraliste, oligarchique négation de la
souveraineté du peuple. IL défendra l'Euro en disant qu'il fallait le gardr pour lutter contre l'inflation (Il reprenait les pires justificatifs monétaristes que servirent à l'époquedu débat sur le
traité de Maastricht en 1992. Béregovoy d'une part et la droite chiraquienne d'autre part. Ensuite il défendra l'euro pour pouvoir faire le smic européen obliouant au passage qu'il faut l'unanimité
des 27 pays membres tousabonnés au libéralisme, au libre échange, à la concurrence libre et non faussée. Sur la lutte contre l'inflation, l'année dernière Mélenchon était ravi qu'il y en est afin
de tuer la rente et réduire la dette et il était pour un l'Euro chutte se serait une bonne chose pour la dette. Bref, j'ai trouvé Mélenchon confus, pas au point. Dame le Pen était passablement
mauvaise mais est-ce que l'on attend-elle qu'elle chose qui éclaire le débat et le citoyen ? Non bien sûr. Donc, c'est Lepen qui a gagné c'est Mélenchon qui a perdu !


Espinat 13/02/2011 17:51


Je partage votre appel.

J'espère que Chevènement et Dupont Aignan vous entendront et engageront les convergences car cela urge !

Je pense comme vous et comme Patriote que JL Melenchon n'a pas choisi la bonne voie, lui le républicain va s'allier avec certains qui bouffent de la République et de la Laïcité à longueur d'année
comme les alternatifs de la Fase, les écologistes de gauche etc...

Mélenchon a eu un fin de non recevoir des amis de Besancenot. L'affaire se corse pour lui. Il aura peut-être l'investiture du PCF en perfusion mais cadenassé dans le Front de gauche, concurrencé
sur sa gauche par le NPA, LO, le POI, ou par un dissident communiste et sur droite par peut-être Chevènement et le ou la candidate socialiste et par le ou la candidate d'europe écologie. Mal barré
Melenchon !


Joe Liqueur 12/02/2011 20:37


@ Sonia Bastille, Fabien Darthé-Payan, Flora Del Campos, Philippe Despiques, Gilles Fabre, Olivier Lecoeur

Je suis ce blog de loin en loin mais avec beaucoup d'intérêt (étant moi-même un jacobin convaincu…). Nous avons dû nous croiser, avec Darthé-Payan, sur le blog de JLM il y a quelques temps déjà…
(et aussi sur Facebook, et chez Descartes, et peut-être chez Edgar sur La lettre volée ?)

Puisque vous parlez de sortie de l'UE, je voulais vous signaler, ou vous rappeler, qu'il existe un (petit) parti qui a fait de la sortie de l'UE le cœur même de son programme : c'est l'UPR, Union
Populaire Républicaine.

http://www.u-p-r.fr/

Ici le programme :

http://www.u-p-r.fr/le-programme-de-l-upr

Puisque vous parlez de ré-appropriation de la monnaie, vous noterez que cela figure aussi, et sous une forme pas du tout ambiguë, dans ce programme de l'UPR.

(La fermeture de la bourse n'y figure pas, mais notez d'une part que c'est encore un simple aperçu du programme définitif, et d'autre part que l'UPR est un mouvement de rassemblement national, qui
va de l'extrême-gauche à l'extrême-droite, ce qui impose une certaine retenue et une certaine discipline ; mais quant à moi je suis tout à fait partisan de la fermeture de la bourse…)

A titre personnel, je ne vous cache pas que je suis adhérent de ce parti ; ni que j'ai par ailleurs une grande considération pour les citoyens Dupont-Aignan et Chevènement ; cependant ceux-ci n'ont
jamais appelé à sortir de l'UE, alors que c'est pourtant la condition sine qua non du rétablissement de la démocratie en France…

En tout cas je vous approuve sans réserves quand vous dites que "la France doit redevenir une puissance souveraine et universaliste". La formule que j'affectionne est précisément celle-ci : la
France est bien plus qu'un pays, c'est une idée - l'idée d'un projet collectif mis en œuvre par des hommes libres. Pour moi la France doit être universaliste à l'intérieur, et internationaliste à
l'extérieur. Là encore, c'est bien la position de l'UPR, au moins telle que je la comprends.


Patriote 12/02/2011 20:33


Félicitations pour votre appel. C'est un fait rare que des républicains jacobins "classés" à gauche veuillent sortir du clivage manichéen gauche-droite de la pensée dominante binaire.

Je souscris pleinement à votre adresse à Chevènement et à Dupont-Aignan et espère que vous serez entendus. La France, la République a besoin d'un sursaut et votre initiative peut le permettre.

Vous avez constaté que Mélenchon, préfère la petite tambouille avec les communistes, les alternatifs et autres gauchistes sans oublier ses embarrassants bagages écologistes. Bref, Mélenchon, qui
fait beaucoup de bruit mais ne propose rien de concret pour que la France regagne sa souveraineté. Sa révolution citoyenne ne vaut pas la peau lapin et ne cassera pas quatre pattes à un canard.

Plus que jamais, républicains, jacobins, souverainistes, gaullistes doivent converger pour l'alternative républicaine de salut public.


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche