Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 15:27

Par Darthé-Payan

 

 

Le "Che" Cantona, le nouveau "porte parole de la révolution" veut pousser les gens à retirer leurs argents de leurs comptes dans les banques.

 

J'ai déjà dit tout le mal que je pensais de cette idée inepte de ce nouveau "combattant" de la révolution contre les banques.

 

Plutôt que de vouloir que le système bancaire s'effondre, s'écroule, je préfère que ce système bancaire soit collectivement maîtrisé et orienté vers l'intérêt général.

 

Je propose que ce 07 décembre 2010, d'une part, les partis politiques notamment de la gauche radicale,  la gauche républicaine  mais aussi un parti comme  Debout la République  en concertation avec les salariés des banques et les usagers (déposants, épargnants....) et d'autre part avec l'ensemble des citoyens et le système productif  proposent :

 

- le retour à la pleine souveraineté nationale, populaire et monétaire pour notre pays et la maîtrise collective de l'avenir et du devenir de la France en mettant en perspectives la rupture de notre pays avec l'Union Européenne, la BCE, le GMT et le FMI ;

 

- la renationalisationde la Banque de France placée sous le triple contrôle de l'Etat, du Parlement, des salariés et des usagers ; Maîtrise étatique de la monnaie, des taux et des différents agrégats ;

 

- la nationalisation de tout le système bancaire, des institutions et établissements financiers et des assurances afin que le politique, le citoyen redeviennent souverains et maîtrisent la monnaie, les banques, l'économie et les marchés et que le secteur bancaire échappe à toute puissance dévastatrice  du système capitaliste en crise ;

 

- la séparation des banques de dépôts et des banques d'affaires ;

 

- la cogestion (État, Salariés, Citoyens) des Établissements bancaires afin que la République soit partout et pour tous. Le citoyen doit être souverain y compris dans les Établissements bancaires ;

 

- le vote d'une loi d'orientation monétaire et du crédit établie dans le cadre du plan,  de la pluriannualité budgétaire et de l'évolution de l'économie ; Le but recherché sera  que les banques irriguent, financent les investissements pour le développement équilibré de l'économie et le soutien à la reconquête du marché intérieur comme le soutien aux exportations ;

 

- la création d'une banque nationale d'investissement dans le cadre de la planification.  La BNI financera les investissements prévus dans le cadre des contrats de plan et aussi placera les fonds d'investissements mutualisés abondés par les réserves des entreprisesqui seront socialisées et gérées par les représentants de l'Etat, par des représentants des salariés et par des représentants des actionnaires (part socialisée des bénéfices des entreprises).

 

Voilà quelques propositions qui touchent aux structures du monde bancaire et qui permettent la reconquête pour notre pays de sa souveraineté nationale, populaire, monétaire et de la maîtrise collective de son économie afin de permettre son développement et engager, la sortie de crise et la rupture avec le système capitaliste.

 

Mieux vaut être des constructeurs, des bâtisseurs, des conquérants, des souverains que des destructeurs ou des pilleurs. C'est cela être révolutionnaire et patriote !

 

Pour une maîtrise collective de l'économie de la France, pour la reconquête de la souveraineté nationale, populaire, monétaire et économique :  soyons audacieux, soyons vertueux, soyons bâtisseurs ! C'est l'urgence politique à laquelle il faut répondre. Redevenons en quelque sorte républicain et jacobin. La république partout et pour tous et l'intérêt général qui construisent  ou la barbarie des intérêts privés et des intérêts capitalistes  qui détruisent.

 

Ce projet de république partout et pour tous c'est l'Alternative républicaine de salut public.

 

Le 07 décembre 2010, n'écoutons pas Cantona et sa volonté destructrice ! Devenons les conquérants et les bâtisseurs de la souveraineté populaire sur les banques !

 

 

Vive la République ! Vive la France !

 

 

Doléances et propositions formulées le 03 décembre 2010  par le Citoyen Darthé-Payan.

Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 13:50

Citoyens, Citoyennes, Compatriotes.

 

 

Pour la construction d'un parti des Jacobins.

 

Pourquoi ne pas étudier la question de créer un parti des Jacobins pour la République et le Socialisme pour permettre l'émancipation de la personne humaine par la souveraineté, la citoyenneté et l'égalité. Sève commune Robespierre, Saint-Just, Babeuf, Jaurès, Jean-Moulin. ...

 

 Lançons les premières initiatives et espèront qu'un Mélenchon, un Chevènement, un Joxe, un Dupont-Aignan épousera la démarche. A défaut, faisons la naitre collectivement.

 

 

Le POI qui a de bonnes idées mais préfère rester dans son coin. Certes, le POI a proposé des initiatives communes vite rejetées par le reste de la gauche mais pourquoi ne pas lancer des appels à converger pour l'alternative républicaine ?
Le PG préfère l'alliance avec les alternatifs et libertariens et continuer son face à face avec le PCF dans le rabougris Front de Gauche, avoir une critique forte sur l'Europe sans vouloir aucunement remettre en cause notre présence dans l'UE et prépare son soutien au ou à la candidate socialiste au second tour.
 
Le MRC préfère se cantonner à être le satelite qui tourne autour du PS et ne jamais se risquer ou de se projeter vers l'alternative républicaine.
 
DLR, ne semble pas vouloir franchir la fausse frontière de la gauche et de la droite actuelle et reste sur une position uniquement gaulliste.

Face à cette impuissance, face à cette absence d'espèrance, ceux qui ont l'esprit et l'idéal républicain et jacobin, socialiste, laïque, patriote et universaliste doivent mettre en perspective les premières convergences autour de la souveraineté nationale et populaire et autour d'une alternative républicaine de salut public.
 
La création d'un Parti des Jacobins peut permettre à cette alternative de se faire jour et aussi pemettre à Mélenchon, Chevènement, Joxe, Dupont-Aignan de prendre pleinement conscience de la gravité des choses et des initiatives à prendra au nom du salut public et de l'intérêt général de la République. Merci de relayer, de diffuser.
 
Salut et Fraternité.

 

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 20:34

APPEL A FAIRE GREVE ET A MANIFESTER CONTRE LE PROJET DE REFORME DES RETRAITES. UN SEUL MOT D'ORDRE LE RETRAIT !

 

 

Demain, jeudi 23 septembre dans toute la France, soyons mobilisés pour exiger le retrait de la réforme des retraites et notamment la retraite à 62 ans.

 

Salariés, paysans, demandeurs d'emplois, retraités, étudiants, lycéens, organisations syndicales et associatives, partis politiques de gauche, républicains et jacobins, citoyens : exigeons le retrait de cette réforme régressive, injuste, anti sociale, anti républicaine, qui remet en cause les acquis de la retraite par répartition voulue par le CNR au lendemain de la Libération du pays en 1945 et de l'acquis de la gauche du programme commune voté en 1982 et entrant en application dès 1983.

 

La retraite est notre salaire différé mais c'est aussi un bien commun. La propriété de ceux qui n'ont rien.

Nous soutenons l'appel lancé par FO aux Etudiants et Lycéens pour qu'ils se joignent demain et les jours suivants à la lutte, à la grève et aux manifestations. C'est aussi un peu de leur avenir que l'on remet en cause avec cette retraite à 62 ans.

 

Nous devons plus que jamais engager une lutte sociale, politique et citoyenne dans l'unité et la fermeté pour que le gouvernement recule et retire son projet de réformes des retraites.

 

Nous devons reconquérir la retraite à 60 ans et engager les financements nécessaires et solidaires.

 

A chaque Citoyen, à chaque Citoyenne, nous lançons un appel à manifester et à faire grève massivement demain mercredi 23 septembre 2010 dans chaque coin de notre belle France.

 

Salut et Fraternité.

 

Le Collectif du Manifeste Jacobin Pour la République et le Socialisme.

Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 15:19

Par Manifeste Jacobin.

 

Mardi 7 septembre 2010, sera une journée cruciale pour notre pays, pour notre république.

 

Une journée d'action de vaste ampleur aura lieu pour refuser le projet de réforme des retraites qui sera présenté par le Gouvernement Fillon et le Ministre Woerth à l'Assemblée nationale.

 

Si ce projet est votée c'en sera fini de la retraite à 60 ans à taux plein.

 

Nous républicains et jacobins, nous citoyens, nous refusons ce funeste projet qui met à mal l'une des conquêtes du mouvement des travailleurs depuis plus d'un siècle et qui est aussi une conquête de la Libération issue du Programme du CNR,  qu'est la retraite.  Cette retraite est un salaire différé pour chaque salarié. Cette retraite, comme le disait Jean-Jaurès - est aussi  la propriété de ceux qui n'ont rien ! Oui la retraite est un bien commun , un bien public à sauvegarder, à améliorer, à étendre et aussi à rendre plus juste.

 

Nous exigeons le retrait de ce projet de loi.

 

Nous appelons l'ensemble des républicains socialistes et jacobins, l'ensemble des citoyens à participer à la journée d'action du 07 septembre  2010 en faisant grève et en participant aux différentes manifestations.

 

ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE, EXIGEONS LE RETRAIT DU PROJET DE REFORME DES RETRAITES !

 

VIVE LA RETRAITE A 60 ANS ! VIVE LA REPUBLIQUE ! VIVE LA FRANCE !

 

 

MJ-PRS

 

Repost 0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 15:06

Par Darthé-Payan

 

Les Républicains Socialistes et Jacobins passent à la vitesse supérieure et vous offrent l'ouverture ce jour d'un Forum Républicains Jacobins.

 

Le Forum est disponible au lien suivant :

 

 http://republicain-jacobin.forumgratuit.fr/votre-1er-forum-f1/

 

Citoyens,  je vous invite à le consulter, à vous inscrire, à le faire vivre et à le faire source d’inspiration, de proposition et de débats féconds. Notre projet politique : La République sociale, jacobine, laïque, patriotique, internationaliste et universaliste. Proposer dès maintenant les convergences pour un sursaut, une alternative républicaine de salut public et réaliser le socialisme du XXLème siècle.

 

D’avance merci.

 

Salut et Fraternité.

 

D-P.  

Repost 0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 12:11

 

 

Par Darthé-Payan

 

J'ai décidé de mettre en une de mon blog, l'appel du MRC 75,

 

http://mrc75.org/Ils-veulent-attaquer-la-Nation-a-travers-l-un-de-ses-symboles-pour-nous-c-est-NON-_a47.html 

 

 relayé par le Blog de Voltaire-République.

 

Je partage totalement l'indignation des citoyens membres du Mouvement Républicain Citoyen du 75 et aussi les propos du Citoyen républicain Simon Archipenko, Président de l'association Voltaire-République et animateur du blog Voltaire-République. Je reproduis in extenso son communiqué. Je mets les différents liens à la fin de la présente note.

 

A mon tour je relaie l'appel du MRC 75 et le communiqué de Voltaire-République et j'appelle tous les républicains, les socialistes, les communistes, les jacobins, les patriotes et l'ensemble du peuple citoyen de Paris et d'Ile-de-France, disponible mardi 6 juillet 2010 à manifester en masse sur le parvis de l'Hôlel de Ville de Paris à 11 H 30.

 

Salut et Fraternité.

 

Vive la République, Vive la Nation, Vive la France !

 

D-P.

 

________________________________________________________________________________________________

Par Voltaire-République

 

 

Ils veulent attaquer la Nation à travers l'un de ses symboles : pour nous c'est non !

 

 

Les Verts qui avec le fil du temps deviennent de plus en plus vert-de-gris (un jour il sombreront dans le maréchalisme qui aimait la "Terre qui elle ne ment pas"!), demandent la suppression du défilé du 14 juillet, qu'ils jugent trop coûteux et trop polluant.

Ils visent, une fois de plus, la Nation. Il existe d'autres activités coûteuses, d'autres activités polluantes, si tant est que celle-ci le soit particulièrement. Ce que visent les Verts, c'est le symbole de la Patrie et de la puissance française.

Voltaire République relaie l'appel lancé par le MRC75 d'un rassemblement,

sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris

Mardi 6 juillet à 11h30

Elle demande à tous ses adhérents et sympathisants, ainsi qu'à tous les citoyens disponible ce jour-là, à se rendre sur les lieux.

Vive la France - Vive la République!

Simon Archipenko
Président de Voltaire République


http://mrc75.org/Ils-veulent-attaquer-la-Nation-a-travers-l-un-de-ses-symboles-pour-nous-c-est-NON-_a47.html

 

http://voltaire.republique.over-blog.com/article-ils-veulent-attaquer-la-nation-a-travers-l-un-de-ses-symboles-pour-nous-c-est-non-53371790-comments.html#anchorComment

 

marseillaise-RUDE.jpg

 

Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 17:16

Par Darthé-Payan

 

 

J'ai décidé de prendre mes distances avec la stratégie de Jean-Luc Mélenchon et du Parti de Gauche.

 

Je m'en explique.

 

Constat

 

La stratégie du Front de gauche est morte depuis en fait le mois de septembre quand le PCF a remis au centre du jeu le PS,  en invitant ce dernier à participer aux ateliers qu'organisaient le PCF. Le PG, d'abord apposé, s'est plus ou plus ou moins renié et à finalement participé. Déjà le Front de Gauche, devenait confus, ambigü, à géométire variable.

 

Le PCF a tout fait pour que l'alliance de l'autre gauche - comme l'appelle Jean-Luc Mélenchon - ne se fasse pas en faisant que les alliances avec le NPA ne voient pas le jour.

 

La direction de mon parti, le PG, qui a claironné que le Front de Gauche avait réussi un très bon score aux régionales alors que j'avais alerté en démontrant les choses que c'était loin d'un succès avec 6 et quelques pour cent. Le PS à 30 %, Europe Ecologie à 12 %. Donc, le résutlat n'était pas à la hauteur. Le Front de gauche était un échec stratégique !

 

Depuis la mi 2009, le PG, est de plus en plus poussé vers le tout écologie et l'idéologie libertarienne. L'écologie et le sociétal sont les préoccupations essentielles du PG. La question républicaine (à part de temps en temps Jean-Luc Mélenchon sur la burqà, Marc Dolez sur la réforme des collectivités locales ou Alexis Corbière sur le mélange du politique et du religieux) est fort peu appréhendée. La question sociale fort peu aussi à part par des slogans gauchards un peu simpliste : "il faut payer les riches", "il faut faire payer les banques", "c'est aux banques à payer la crise pas au peuple" etc... La question nationale est vue que du côté de l'oeil gauchiste qui traite toute idée patriote ou toute référence à la nation ou au protectionnisme, de nationalisme, de xénophobe, de raciste, de souverainiste.

 

La question européenne est évacuée et la volonté de reconquérir la souveraineté pour notre pays n'est même pas envisager par la plus part.

 

Le Jacobin est traité de sectaire, de droitiste, de nationaliste.

 

L'intégration de mouvances écologistes et libertariennes ont tellement influée et influencée le PG que c'est l'écologie la question récurrente et en décembre à propos du sommet de Copenhague, on se serait cru dans une idéologie mystico écolo d'une nouvelle église dont tout le monde devait boire les saintes paroles et faire de la Nature une nouvelle divinité. On se serait cru dans le pur néoromantisme naturaliste allemand.

 

Le PG n'a pas de corpus idéologique défini, pas de projet structuré et chiffré, par de stratégie d'alliance et d'imersion dans le peuple citoyen et souverain. De plus, le congrès est mainte et mainte fois reporté. On commence qu'à parler stratégie 2012.

 

J'ai même vu quelques propositions formulées ici ou là par Jean-Luc Mélenchon ou d'autres comme Jacques Généreux mais tout cela est fort limité. Jean-Luc Mélenchon propose de faire de l'inflation pour "tuer" la rente et la dette. C'est aujourd'hui quasiment impossible, car la maitrise de la monnaie, des taux directeus, de la hausse des prix sont du domaine de la Banque centrale européenne et non plus des Etats. Pour appliquer une telle politique, il faudrait rompre avec l'UE, la BCE et le GMT et aussi organiser des protections de notre marché intérieur et de nos produits à l'exportation. Ce qui est formellement interdit pour ces deux domaines par le traité de Lisbonne et le traité de Maastricht.

 

Ensuite, Jean-Luc Mélenchon et la direction du PG critiquent - et ils ont raison - l'orientation de l'Europe et des choix faits dans le cadre de la crise grecque. Mais là aussi, on critique fortement, à juste raison, mais on n'enchaine pas et on se bloque en restant pieds et mains liés dans l'UE, la BCE, le GMT.

 

Le PG organise, le 12 juin prochain,  un forum "gouverner face aux banques" avec des propositions intéressantes mais sans réelle rupture avec l'ordre capitaliste. Tout cela est bien beau mais dans aucune des pistes de réflexion ou de mise en perspectives n'apparait la rupture de notre pays avec l'UE, la BCE, le GMT. Or, pour mener cette politique concrètement, il faut sortir de l'UE, de la BCE, du GMT est reprendre notre souveraineté. De plus, rien de concret n'apparait dans les pistes proposées au débat sur ce qui pourrait être une rupture avec le capitalisme et une volonté de socialisation de l'économie du pays. Même pas le dépassement du capitalisme et à peine de la régulation qui est quasi impossible dans le cadre de l'UE, de la BCE et du futur Traité du Grand marché transatlantique.

 

Pour ma part, dans quelques jours, je présenterai ici des propositions de rupture. Je finalise les choses. Je proposerais également dans le courant du mois des propositions du dépassement du PG et aussi des propositions sur la refondation républicaine, jacobine et laïque de la France, de ses institutions, de la société.

 

 

Les raisons qui me poussent à prendre mes distances avec le PG et Jean-Luc Mélenchon.

 

J'en viens maintenant à ce qui m'a poussé à prendre mes distances avec mon camarade Jean-Luc Mélenchon et avec mon parti le PG;

 

C'est la note publiée, il y a quelques heures, sur le blog de Jean-Luc Mélenchon concernant le fait qu'il avait rencontré la responsable des Verts Cécile Duflot. Jean-Luc Mélenchon écrit : "Le fond était assez excitant. Ils ont autant envie que nous de marier la radicalité du changement de regard et de méthodes et l’ambition majoritaire. Eux non plus n’ont ni peur ni complexes à l’égard des socialistes. Ils sont de gauche aussi ; nous sommes écologistes aussi. On va se revoir beaucoup. "

 

Tout cela se passe de commentaires et démontre que la nouvelle stratégie du PG (?) ou de Jean-Luc Mélenchon (?) est d'aller vers Europe Ecologie.

 

Pourquoi faire ?

 

Jean-Luc Mélenchon trouvent les Verts (en fait Europe Ecologie) de gauche et radicaux. Ah bon ? C'est nouveau ! Cohn Bendit ou Joly des gens de gauche et en plus radicaux alors là les bras m'en tombent ! Laguiller ou Besancenot vont se retrouver à l'ultra ultra gauche !  Je voudrais rappeler à mon camarade "Méluche" que la grand majorité des Verts et EE ont voté pour le TCE ou le Traité de Lisbonne mais aussi à la quasi unanimité pour le Grand Marché Tranatlantique. Je lui remémorre aussi que EE n'a pas spécialement la fibre républicaine jacobine une et indivisible et qu'ils (les Verts et EE)  sont tous pour le libre échange.

 

Je croyais que le Front de gauche c'était l'unité avec le PCF, le NPA etc.. et Jean-Luc Mélenchon leur proposait une alliance Front de gauche aux Cantonales, aux Présidentielles et aux Législatives. Le triple paquet a été vite mis aux oubliettes.

 

Sur tout cela, le dirigeant communiste, Pierre Laurent, qui a vraissemblablement pas la même liberté de proposition et d'action qu'avait Marie-Georges Buffet, déclare que le PCF pourrait peut-etre participer aux primaires des socialsites. Bonjour le Front de gauche !

 

En raison des nouvelles orientations de Jean-Luc Mélenchon et du PG, se rapprochant d'Europe Ecologie, ne formulant aucunement une perspective de rupture avec l'Union Européenne, avec la BCE, avec le GMT, avec le système capitalisme libre échangiste, n'envisageant également aucune refondation républicaine, jacobine et laïque de la France, j'ai décidé de prendre mes distances,  démissionne de mes "fonctions" au sein du PG tant au niveau local qu'au niveau du CN et reprend mon autonomie et ma liberté.

 

 

Une autre perspective

 

Le PG doit être dépassé. Un nouveau sursaut poltiique, militant, structurel, organisationnel, idéologique et programmatique doit se faire jour. La République, le socialisme, l'universalisme. Faire un nouveau parti : Le parti Républicain Socialiste et jacobin. Le Parti de la République et du Socialisme. Faire converger, les républicains socialistes, les jacobins, les communistes, les militants du POI, les républicains citoyens du MRC,  les gaulistes de progrès, les citoyens cherchant l'émancipation et la souveraineté, vers ce nouveau projet.

 

Pour ma part, en Républicain socialiste jacobin, j'oeuvrerai pour que cette perspective se fasse jour et qu'un réel espoir de changement et de volonté apparaisse dans le paysage politique français et aussi dans les têtes et les coeurs de mes concitoyens.

 

Salut et Fraternité.

 

 

  Communiqué écrit le 09 juin 2010 à 20 H 00.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche