Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 16:21

Par Darthé-Payan

 

 

 

 Dans le cadre du retour à  la vertu républicaine et civique, il y a le respect de l'hymne national et  chanter la Marseillaise.

 

 C'est l'honneur que l'on fait à notre patrie républicaine, en tant que citoyen.

 

Respect de l'hymne national qui est d'abord et avant tout un chant révolutionnaire des armées patriotes du Rhin défendant la France révolutionnaire, leur patrie qui deviendra républicaine en 1792.
 
L'apprendre à l'école mais également apprendre la signification de la Marseillaise et son symbole à la fois révolutionnaire, patriote puis républicain servant l'émancipation du citoyen, l'honorer et le chanter.
 
 N'en déplaise à un certain Monsieur Anelka !
 
Vive la République ! Vive la France !
 

 

 

La Marseillaise

(Rouget de Lisle)

 

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé (bis)
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes !

 

Refrain :

Aux armes citoyens !
Formez vos bataillons !
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

 

Que veut cette horde d'esclaves
De traîtres, de rois conjurés?
Pour qui ces ignobles entraves
Ces fers dès longtemps préparés? (bis)
Français, pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage!

 

Quoi ces cohortes étrangères!
Feraient la loi dans nos foyers!
Quoi! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fils guerriers! (bis)
Grand Dieu! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres des destinées !

 

Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis
Tremblez! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre
S'ils tombent, nos jeunes héros
La France en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre.

 

Français, en guerriers magnanimes
Portez ou retenez vos coups!
Épargnez ces tristes victimes
À regret s'armant contre nous(bis)
Mais ces despotes sanguinaires
Mais ces complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié
Déchirent le sein de leur mère!

 

Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs! (bis)
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure à tes mâles accents
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire!

 

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre!

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pierreu 03/12/2010 15:47



Ce qui me donne une belle occasion de parler du "sang impur". "Impur", n'a ici aucune connotation raciste ou ethnique comme au XX-XXIe siecle...mais bien politique! Jaures leve tout doute la
dessus et l'explique lui-meme clairement dans son excellent texte sur la Marseillaise et l'Internationale.


Les "esclaves" au "sang impur" du 2eme couplet sont ces hommes qui ne sont pas des citoyens libres et egaux, mais qui sont asservis car sous le joug des princes etrangers. C'est
parce qu'ils sont asservis, esclaves que leur sang est "impur". C'est alors la Revolution qui redonnera sa dignite a l'homme en le liberant et lavera son sang (impur) de la
souillure de l'esclavagisme.


On devrait apprendre ca a tous les gamins au lieu d'aller leur raconter des idioties anti-racistes.



Darthé-Payan 12/12/2010 15:50



@Pierreu


Salut et Fraternité.


On n'est pas dans le réhaussement républicain et dans la vertu civique et politique que doit promouvoir une république on préfère les discours et autres nisiseries sur la victimisation
communautaire, le discours sociétal, les crimes que la France doit expier ad vitam eternam (esclave, colonialisme, gouvernement de Vichy) bref, vu que la France doit expier cela et bien la
république, la nation, l'hymne national à honorer et bien tout cela s'en trouve dénoncé, alterré ou encore abandonné. La gauche libertarienne bien pensante qui a l'émotion sélective et la
pleurnichaillerie à toute saison à imposer sa chape de plomb sur le paysage politique français.


De voir que JLM ou JPC à gauche ne soient pas capable d'engager le sursaut pour que les principes républicaines et les principes et idéaux patriotiques redeviennent les nouveaux paragdimes de
l'action politique et civique en dit long sur leur renoncements.


Bien fraternellement à toi.


D-P.



jean-jacques 02/12/2010 18:46



Salut et Fraternité !


A contrario  citons en exemple nos rugbymen qui mettent plus d'ardeur à chanter la Marseillaise que leurs cousins footeux, ce qui me désole car j'ai pratiqué les 2 sports et je suis encore
dans le milieu du foot, mais il faut bien reconnaître que le rugby véhicule des valeurs autrement plus nobles que le foot et très souvent les pratiquants sont plus respectueux de leurs
adversaires et surtout de l'arbitre.


Le rugby est un vrai sport de gauche, républicain et fraternel !


Même si le rugby perd peu à peu de son âme avec les dérives liées au professionnalisme, il n'en demeure pas moins un sport de référence et les joueurs de notre XV de France à défaut d'être
brillants font preuve de dignité ! peut être est-ce dû au fait que le rugby est encore un sport de terroir par opposition au foot des cités, ce n'est ni la même population ni le même public et
hélas souvent au niveau amateur on peut constater ces dérives du foot que sont le non-respect et les comportements de "voyous".


Après on pourra toujours parler de l'histoire trouble du rugby à XV dans les années 40 et des compromissions de ses dirigeants qui ont tué le tout jeune rugby à XIII de l'époque, il existe une
thèse universitaire qui retrace ces évènements, j'en ai malheureusement oublié l'auteur.


Mais saluons ce rugby à XIII français qui se débat dans le désert médiatique, mais n'en demeure pas moins à mes yeux une discipline attrayante !


Sur ce je m'en vais poursuivre la lecture du MIDOL, plus excitante que notre triste presse nationale à l'exception de Marianne, du Canard et de quelques quotidiens régionaux encore
indépendants !


Amicalement



Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche