Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 14:15

Par Darthé-Payan

 

 

Je me permets de te faire part de mon point de vue...

Je pense qu'il faut revoir "ta" stratégie et celle du PG. Je pensais que le Front de Gauche existait et qu'un programme partagé devait en voir le jour... Tu ne sais plus à quel(le) Sainte (stratégie) vous vouer !

Mais bon comme le dit le dicton "souvent femme varie" et bien on pourrait (avec tout le respect ) te l'appliquer et dire "souvent le camarade Méluche varie !" surtout sur ces choix stratégiques, sur la maintenance des propositions ou d'un projet,  sur les querelles d'égaux au sein du Front de Gauche (hier avec Marie-George Buffet aujourd'hui avec Pierre Laurent, Alain Chassaigne ou Alain Boquet) sans oublier les histoires de querelles, de chapelles ou d'appareils avec le NPA !

Tu as essayé un pas de deux avec Cécile Duflot et les Verts en fait EE et cela a foiré !

Le Front de gauche est rabougris, en déliquesence, en querelles d'égos et n'a toujours pas réussi à rassembler au delà du PCF et du PG.

Le PG n'a pas de corpus idéologique défini et cohérent, n'a pas de projet (il veut un programme partagé avec des partenaires qui se cherchent querelle et se taillent des croupières à la première occasion ! Le PG ferait mieux  de débattre et d'écrire un projet, un programme cohérent, chiffré et appréhendable par le plus grand nombre) au lieu d'aller de stratégie foireuse en stratégie foireuse ou de participer à des querelles puériles, stériles ou d'ambitions.

La toute dernière stratégie  c'est d' aller à la Fête de la Fraternité ce samedi 18 septembre ! (Rappelle-toi comment tu te gaussais de sainte Ségolène avec son Fra-ter-ni-té ! ).

 

 Je voudrais te rappeler quelles sont les positions de Ségolène Royal sur l'Europe (soutient et vote du TCE en 2005, soutien au Traité de Lisbonne et au GMT ;  suppression des allocations familiales (tiens tiens comme Sarkozy actuellement !) pour les élèves absents ou en incivilité, encadrement militaire des jeunes délinquants (Sarko ne le propose même pas !), l'ordre juste, doctrine politique issue de la doctrine sociale de l'Eglise et de la dernière encyclique papale (toi le républicain laïque là tu fais fort !) ; les 35 heures qu'elle dénonçait ; le Smic à 1500 Euros qui n'était pas crédible ; les jurys citoyens que tu fustigeais ; le choix d'alliances avec le Modem et le choix de vouloir mettre Bayrou 1er ministre si elle avait été élue présidente dont tu en faisais un quasus belli ; aujourd'hui encore Ségolène est pour la retraite par points et l'augmentation de la durée des cotisations  (elle propose plus ou moins le modèle suédois que tu as justement dénoncé dans l'un de tes ouvrages "En Quête de Gauche" ) ; elle est une décentraliste et fédéraliste forcenée tant en France qu' en Europe (chapeau toi le Républicain Jacobin partisan de la république une et indivisible, laïque etc...

 

 Rappelle toi le contenu de ton ouvrage "En quête de Gauche" tu sais le livre que tu as écris et qu'est-ce-que tu disais tout au long de tes pages sur Ségolène Royal, sur la ligne démocrate issue de l'école néodémocrate clintonnienne etc...) ? 

 

Aller flirter avec Désir d'Avenir et l'ordre juste Ségolénien même pour parler des retraites est une erreur stratégique et politique qui sèmera la confusion, la désillusion et aussi l'incohérence de ta démarche ! Le PG risque d'apparaître incohérent, inconstant et surtout promoteur d'un double langage aux yeux d'une majorité des salariés, de citoyens.

 

Mais pour ce que j'en dis....

Le PG a décidé aussi  d'aller à la fête de Sos Racisme (le bobotisme parisien !) "touche pas à ma nation" (sic) et bien sachant où nous a amené - nous la gauche - les discours différencialistes, communautaristes, victimaires, repentants, pleurnichards et libertariens  des années 80 et 90 et dont tu as souvent démontré les conséquences et bien quel recul ! quelle régression pour un parti républicain !

Les affaires pour le Front de Gauche sont mal engagées et le ridicule de la stratégie fait office de stratégie mais il y a un vide idéologique, de projet, de stratégie et aussi de participants !

 

 

Camarade Mélenchon, il y a d'autres pistes possibles ; pourquoi ne les exploites-tu pas ?



D'abord  : dépasser le parti de gauche et créer un Parti Républicain Socialiste ;

Ensuite : dépasser le front de gauche et créer un Front d'Unité Populaire qui prend source, force et dynamisme dans le peuple, par lepeuple et pour le peuple ;


enfin :  lancer les convergences avec les républicains : les républicains socialistes, les républicains jacobins, les républicains de gauche, les républicains citoyens, les gaullistes et souverainistes de progrès, les syndicats, les associations laiques et d'éducation populaire, les libres penseurs, les simples citoyens autour d'un sursaut républicain pour le retour de la souveraineté nationale et populaire et pour la refondation républicaine et laïque de notre pays.

Un appel et une union des forces avec des représentants comme Jean-Luc Mélenchon, Pierre Joxe, Marie Noelle Lienemann, Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan autour de la reconquête de la souveraineté de notre pays (sortie de notre pays de l'UE, de la BCE, du GMT, de l'OMC, de l'OTAN et du FMI) et autour de la souveraineté du peuple et du politique sur l'économie, la monnaie, les marchés, reconquête de notre marché intérieur etc...

Le sursaut républicain ou la compromission dans des alliances stériles et incongrues. Il faudra un jour choisir !

Au fait Camarade "Méluche" tu sais à quoi  me fait penser le PG (dont je suis membre, d'où mon écoeurement, ma colère, mes fortes critiques mais aussi mes propositions) à un avatar écolo d'un revival du PSU. On connait la suite...

 

Ne réservons pas à la Gauche républicaine et à l'autre Gauche - comme tu l'appelles - le même sort, la même issue que le PSU !



Salut et Fraternité.



D-P.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jean-jacques 20/09/2010 22:02


Salut et Fraternité !
J'ai écouté les propos de JLM sur la commissaire européenne, je partage le point de vue de JLM et je trouve même rassurant de le voir revenir chasser sur des terres connues.
Qu'il revienne sur le terrain républicain, cela permettra de clarifier la situation ! et je persiste il a eu raison d'aller chez Ségolène, s'il est candidat en 2012 il lui faudra ratisser large
sans négliger que les socialistes de base et plus encore l'électorat potentiel du PS est loin d'être acquis à l'hypothèse d'une candidature DSK qui ne fait rêver que le microcosme parisien et les
médias !
JLM doit s'imposer comme Le candidat de la gauche, capable de rassembler largement, et dans ce cadre une candidature DSK serait même une chance pour JLM de parvenir au second tour.
Car hélas le PS n'est pas à la hauteur de la situation, je viens de prendre connaissance de la dernière convention nationale où il est question de tempérer le libre-échange pour parvenir au juste
échange ! c'est comme moraliser le capitalisme ! naïveté quand tu nous tiens ! ils n'arrivent même pas à envisager des barrières douanières aux frontières de l'UE et condamnent le protectionnisme !
c'est tout simplement désolant !
C'est pourquoi il y a un espace politique pour JLM, mais en attendant il est vrai que lui-même et son parti gagneraient à être clairs sur les objectifs et les moyens et in fine tu as raison DP
c'est un parti socialiste républicain qu'il faudrait créer !
Bon courage !
amicalement
JJ


Mathieur Lepic 19/09/2010 19:34


@ Darthé-Payan

Salut et Fraternité

Je partage totalement le contenu de ton article.

Au fond nous devons envisager de proposer des solutions ou des perspectives pour éviter que le PG devienne un nouveau PSU.

Darthé en propose et que bcp de Jacobins partagent.

Est-ce que nous devons continuer (les partis du Front de Gauche) a un face à face qui sème trouble, division et changement de stratégie.

Au vieux Boucau, ce Weekend, il s'est tenue l'Université d'Eté du courant UMA de Hamon. Et bien, il yavait la gauche plurielle ressucitée (PS-PCF-VERTS) et Hamon avait invité Besancenot du NPA. Les
communistes avaient dépêché leur nouveau Secrétaire national Pierre Laurent (pas rien non ?) et le PG fut au dire de JLM évitait d'être invité.

JLM a été à la fête "grostesque" de Ségolène Royal. Soit disant pour soutenir une démarche commune en faveur d'un referendum sur la question des retraites.

C'est de la pure gesticulation car l'un et l'autre savent que ce n'est pas possible car les décrets ne sont toujours publiés au JO donc la loi organique ou les amendements constitutionnels ne sont
pas effectifs et applicables. Et bien même que le referendum soit possible, il faudrait que le président, le parlement ou qu'il ait un nombre suffisant de demandes citoyennes ou de députés pour
qu'il soit rendu possible. Donc c'est pas pour demain.

Et puis devier le combat syndical et social et politique vers un requête juridico institutionnelle me laisse penser (ce n'est que mon point de vue, mon appréciation perso...) que Ségolène Royal et
Jean-Luc Mélenchon savent que la réforme des retraites va passer et que la manif du 23 septembre prochain ne donnera rien. Donc que les choses sont rappées et que la réforme qui fait passer à 62
ans l'âge légal de départ est chose entendue.

D'ailleurs, j'ai trouvé JLM fort peu combatif ce midi à Canal +. Un peu résigné et disant même que faire grève coûte cher et que c'est fatigant. Etrange non ?
Les salariés en lutte le savent et ne font pas grève par plaisir et là jamais ni les politiques (à part le POI et un peu le NPA), ni les syndicats (à part FO, Sud-Solidaires et quelques secteurs
durs de la CGT) n'ont proposé de faire une grève reconductible ou une grève générale et fort peu (FO, SUD, POI) ont demandé comme préalable le retrait du projet de réforme des retraites. On n'a les
résultats et les conséquences des choix de faire grève et manif à minima et de ne pas réclamer le retrait.


Mélenchon va chez Ségolène pour parler des retraites mais pourquoi JLM ne pose pas la question du retrait de notre pays de l'Europe. Car l'Europe est responsable des politiques de rigueur,
d'austérité, de casse des acquis sociaux, de la casse des services publics, du nivellement des salaires et des droits par le bas. La hausse des durés de cotisations et du report de l'âge de la
retraite à 62 ans en France, mais en Espagne ou en Allemagne c'est vers les 65 ou les 67 ans que le report ce fait. L'Europe de la Commission de Bruxelles qui ne veut plus de déficit de l'Etat et
des comptes sociaux a mis sous tutelle les budgets des Etats membres de l'Union Européene. Ne pas voir les conséquences directes des choix imposés par Bruxelles aux Etats membres dans la réduction
des coûts sociaux et des dépenses publiques notamment les retraites et bien c'est du pur aveuglement ou foutage de gueule !

Voilà Darthé, ce que je voulais dire dans mon long commentaire.

Bien fraternellement

Mathieu R.


jean-jacques 19/09/2010 12:06


Salut et Fraternité cher DP !
Pour une fois je ne partage pas totalement ton point de vue, certes ton rappel des différences entre JLM et Ségolène est utile et incontestable, mais je pense que la situation actuelle exige un
rassemblement le plus large possible.
L'urgence sera de battre Sarkozy en 2012 et comme ce dernier a déjà commencé la bataille, je ne suis pas insensible à la thèse de JFK qui défend l'idèe d'un arc républicain.
D'ailleurs si on se place dans le contexte du CNR qui regroupait des gens pensant différemment, pour ma part j'admets que JLM a raison d'aller débattre, là c'est peut être le militant PS qui voit
ça d'un bon oeil !
Je ne suis pas du courant de Ségolène , mais il faut reconnaître qu'elle discute aussi avec Régis Debray, JPC, elle ne méprise pas le courant républicain (drapeau, nation, insécurité...) bien que
son passé soit aux antipodes de nos positions jacobines.
N'insultons pas l'avenir ! car vu l'échec économique, social et moral de l'actuel pouvoir, je crois qu'il faudra envisager une période de large rassemblement sur des valeurs républicaines, certes
très en retrait par rapport au manifeste jacobin !
Après le désastre Sarkozy, l'heure est au rassemblement des bonnes volontés et puis excès d'optimisme peut être les "ouistes" de 2005 peuvent aussi s'amender !
Et enfin Jaurès nous a enseigné qu'une petite avancée même insuffisante, si elle soulage les malheurs du peuple n'est pas à dédaigner.
Maintenant il serait quand même temps que JLM et le PG fassent connaître la colonne vertébrale de leur projet, car tu as raison à ce rythme ça va finir en PSU !
Et bravo encore pour ton précédent thème concernant le discours de Robespierre à la Convention, nos sémillants représentants seraient bien inspirés de le lire et de le méditer !
Amicalement


pierre urville 18/09/2010 17:04


Tout cela me convient parfaitement.

Mais peut on encore fait confiance a Melenchon? Un vrai "socialiste republicain" se serait il ainsi oublie dans une strategie d'alliance euro-ecolo-internationaliste, aurait il change le corpus
ideologique de son parti comme l'on change de chemise?

Je ne le pense pas. Melenchon a perdu bcp de credibilite dans cette histoire. Je l'esperait tribun montagnard, nouveau porte parole de la majorite silencieuse. Il est tout et rien a la fois, on ne
sait plus. Un anar rouge-vert.


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche