Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 20:49

 

Par Darthé-Payan

 

J'aborde dans ce nouveau billet divers sujets de l'actualité brulante et aussi un anniversaire - les deux ans du PG - et j'y mets une note sarcastique dans mon propos. J'espère que ces longue lignes permettra d'engager la réflexion, le débat et de faire connaitre un autre point de vue à gauche et au sein du PG, celui d'un républicain socialiste jacobin.

 

 

La Crise Irlandaise

 

Après, la Grèce, l'Irlande va subir le remède de cheval des bons docteurs du FMI et de l'UE. D'autres pays seraient dans la salle d'attente : le Portugal, l'Espagne et des mauvaises présages disent hum que la France ne serait pas à l'abri de la crise qui nécessiterait ces mêmes remèdes.

 

Les remèdes du FMI et de l'UE, c'est en échange d'apports d'argent frais, de financements de l'UE à hauteur de 85 milliards d'euros et bien de mettre en place la cure de l'économie de guerre : rationnement de la production, rationnement de la consommation, rationnement de la redistribution. Ce rationnement est accompagné du laminage "industriel" des acquis sociaux, des services publics et de l’État providence.

 

Les peuples entre en mouvement comme hier le peuple Grec et comme aujourd'hui les peuples portugais, espagnol et irlandais.

 

Près de 100 000 personnes ont manifesté samedi à Dublin contre cette politique d'économie de guerre imposée par le FMI et l'UE qui va être une cure d'austérité sans précédent pire peut-être ce qu'à vécu le peuple grec.

 

Le peuple va morfler et comme en Grèce (où le PASOK au pouvoir et organisateur zélé de la cure d'austérité prescrite par les bons docteurs du FMI et de l'UE s'est bien maintenu dans les élections locales) ou comme actuellement en Espagne ou au Portugal et comme dernièrement en France sur le mouvement contre la réforme des retraites. Pourquoi ces peuples prennent les coups des pires politiques d'austérité et de régression sociale qui remettent tout en cause et ne peuvent pas endiguer ce flot de démantèlement d'acquis sociaux ou de suppression massive d'emplois ?

 

La raison est tout simple : les mouvements sociaux n'ont pas de débouché politique quelque soit le pays. Soit les oppositions sont des cousins germains sociaux-libéraux européismes ou libéraux européistes soit des gauches radicales qui ne veulent pas soit exercer le pouvoir soit ne veulent faire preuve d'aucune audace politique et se contentent de suivre les consignes syndicales (l'exemple de la France à propos du mouvement contre la réforme des retraites où un responsable politique de premier plan, en l’occurrence le Camarade Jean-Luc Mélenchon, Président du PG - qui prône la révolution citoyenne dans le verbe mais fort peu dans l'action et le programme - préférait se ranger derrière les consignes syndicales de la CGT-CFDT (qui n’exigeaient nullement le retrait du projet de loi) au lieu de mettre en perspective un débouché politique à ce mouvement social qui faute de débouché se fracassera sur la fermeté du Président Sarkozy et effilochement de la mobilisation. Sarkozy en sortira grand vainqueur.

 

Les peuples qui prennent les coups et qui voient qu' aucun politique n'a d'alternative à la cure d’austérité pour de bonnes et simples raisons que ces politiques souhaitent que leur pays reste dans l'UE quelque soit le degré de leur critique ou approbation qu'ils formulent à propos de l'Union Européenne.

 

Les peuples n'encaisseraient pas autant de coups, ne subiraient pas autant de régression sociale, de retours en arrière carrément réactionnaires ou contre révolutionnaires si les politiques qui se disent de gauche radicale, anti capitaliste ne se complaisaient pas dans la fédéralisme supranational européen de la concurrence libre et non faussée et dans l'idéologie libertarienne pour classes moyennes.

 

Qu'un futur candidat à l'élection présidentielle comme Mélenchon parle de révolution citoyenne et n'ose même pas mettre en perspective la rupture de son pays, notre pays, la France, avec l'Union Européenne, la BCE, le GMT et le FMI en dit long sur l'état soit d'abandon de l'esprit républicain d'indépendance et de souveraineté à moins que cela en dise long sur le fort degré d'acceptation de cette idéologie libertarienne et européenne !

 

 

La Fuite de WikiLeaks

 

Ce déballage scandaleux, dangereux et déstabilisateur me révulse. L'internet, qui devrait être un service public devient un véritable foutoir, un bordel monstre et la loi de la concurrence libre et non faussée, de la transparence et de la divulgation de secrets ou initiatives soit diplomatiques, soit d'avis ou d'impressions tenus par des dirigeants à propos de tels autres sont proprement dégoulinants,,cela dérive gravement vers un cloaque planétaire ou tout serait permis. Les pires conséquences de telles divulgations et publications notamment sur les questions de défense ou de géo politique sont elles réellement pris en compte par ce site et les journaux qui relaient ? Des journaux comme Le Monde, le Times, etc...publient et divulguent eux aussi le contenu de ce site alimenté par un soldat États-unien "virtuose" (sic) nous montre dans quelle époque nous vivons celle de la dictature de la pire loi de l'argent, de l'audience, de la vente, de la concurrence et aussi de la "fausse" transparence, celle de la société du spectacle et du buzz permanent hissaient en étendard de la liberté de l'information !

 

 

Les 2 ans du Parti de Gauche

 

Voilà deux ans, la PG, le parti dont je suis l'un des adhérents était créé par quelques camarades qui sortaient du PS. Le PG se voulait être un parti de la gauche radicale mais républicain et socialiste cherchant la refondation républicaine et le dépassement du capitalisme.

 

Depuis beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et des ruisseaux écolo-libertariens se sont joints à la rivière partisane qu'était le Parti de Gauche. L'idéologie républicaine et socialiste s'est progressivement effacée derrière l'idéologie libertarienne et écologiste ou encore "gauchiste". Bref, la classe ouvrière n'est plus l'objectif principal et majeur. Le PG devient un PSU écologisé et européiste proposant des solutions pour les classes moyennes "bavardantes" urbaines et pour la petite bourgeoisie. Progressivement, la question sociétale, la question du bien être, la question écologique, la question du victimaire prend le dessus sur la question républicaine, la question sociale, la question de la souveraineté, la question nationale et la question sécuritaire.

 

La rupture avec le capitalisme est remisé au placard, la question européenne est un pas en avant contre et un pas en arrière pour on fait du surplace et rien n'est mis en perspective pour que notre pays quitte cette maudite Union Européenne, nouvelle prison des peuples et fossoyeur de la souveraineté des États-Nations et du peuple citoyen.

 

Le Front de Gauche est rabougris et se résume à un face à face entre le PG et le PCF ou plutôt entre Mélenchon et Chassaigne. On parle maintenant d'un Front de Gauche élargi (sic) avec l'entrée possible de la minuscule FASE et de l'association MPEP. Bref, tu parles d'un élargissement !!

 

Alors que le PG devrait être le conquérant de l'idéal républicain et socialiste, de l'idéal révolutionnaire jacobin de l'unité nationale et de la souveraineté en engageant la rencontre avec le peuple, en prenant appui sur ce dernier et en engageant les convergences pour une alternative républicaine de Salut public et bien il préfére jouer petits bras dans ce front rabougris ou essayer de faire alliance avec des partenaires qui sort peu républicains et absolument pas souverainistes.

 

Au lieu de jouer petit bras et errances, le PG et Jean-Luc Mélenchon devraient au contraire jouer l'ambitieux combat fédérateur de l'unité pour l'égalité par la souveraineté. Engager le dépassement du PG par la création du Parti des Jacobins, d'un Parti de la République et du Socialisme fédérant clubs, cercles et mouvements jacobins, républicains et socialistes. Devrait être envisagé également l'abandon du stérile et riquiqui Front de Gauche et son remplacement par une structure immergée au sein du peuple, pour le peuple et par le peuple : le Front d'Unité Populaire pour la République sociale. Si, le camarade Mélenchon devenait dépositaire de tout cela et bien sa candidature issue du peuple deviendrait incontournable et surement pleine d'espérance pour un autre demain.

 

 

DSK ou le sauveur suprême de la gauche et du monde en tête de tous les sondages pour la future présidentielle de 2012

 

Le Parti Socialiste va vivre des mois et des mois d'une nouvelle guerre fratricide d'ambitions avec les primaires. Ces caucus à la socialiste et à la française viennent de nous révéler qu'un candidat gaulliste existait au PS en la personne de Arnaud Montebourg qui n'est pas à une contradiction près et autre retournement d'alliances ou de positions. Bref, une candidature qui n'est là que pour faire parler de lui vu que personne ne lui offre le grand poste de ses rêves ! Ces primaires nous apprennent que le meilleur candidat des socialistes est le bon docteur "remède de cheval" du FMI oui vous ne rêvez pas DSK en tête de tous les sondages et largement et mettrait la raclée au locataire actuelle de l’Élysée en cas de duel à la présidentielle au second tour. Bref, le promoteur de l'économie de guerre, de la politique des ajustements structurels, du laminages des acquis sociaux et des États providences champion de la Gauche socialiste française futur président et sans doute futur sauveur du monde en crise. Je  plaisante à peine. La sondagite aiguë montre que la température frise la surchauffe avec un 62 % pour le Directeur du FMI tandis que pour le "roi de la gauche radicale" ( c'est comme cela qu'est vu le Camarade Mélenchon par  certains médias et certains militants dévots ) c'est plutôt le grand froid ou la glaciation avec 6 ou 7 %.

 

Ce soir nous apprenons que Dame Ségolène Royal se porte candidate aux primaires en vue de la sélection "naturelle" des espèces socialistes à la fonction présidentielle. Un seul ou une seule survivant(e) sera présent(e) dans le monde de la jungle politique.

 

 

Tombe la neige

 

Sur ce, nous vivons une époque formidable et même la neige tombe ! Tombe la neige pour qu'au printemps, de l'eau nous aide à passer l'été. Ce sera déjà ça ! Car là c'est vraiment désespérant !

 

Mais pour ce que j'en dis....

 

Salut et Fraternité.

 

D-P.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier Lecoeur 30/11/2010 13:20



Darthé-Payan


Votre billet est tout à fait remarquable.


Je partage globalement votre propos à une exception près l'affaire WikiLeak.


Peut importe que ce site va faire beacoup de fric avec toute cette histoire sur la diplomatie américaine et tout le toutim, les Saoudiens qui pactisent avec les Israëliens et appelent les
Etat-Unis à attaquer l'Iran. Bref, cela rèvèle aux yeux du monde certaines choses par contre les sorties de tel ou tel sur tel ou tel on en a rien à secouer. Mais c'est de l'information pour le
citoyen...


Par contre le constat, sur le PG je le partage ainsi que la lutte finale entre les candidats socialistes déclarés, non déclarés dans ces primaires. Ca va saigner !


Bien à vous.



Darthé-Payan 30/11/2010 19:41


@ Olivier Lecoeur Internet devrait être pour moi un service publi et donc au service du public , de l'usager du net. Il y a de plus en plus de dérives et même au nom de la liberté de l'information
ou de la liberté d'expression il n'est pas tolérable que tout et n'importe quoi circulent sur le net. Cela peut devenir tyranique, dramatique voire dangereux surtout si cela touche des questions de
défense, de diplomatie, de géo politique. Au sujet de WikiLeak c'est inaceptable et moi cela me révulse ! Salut et Fraternité. D-P.


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche