Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 15:48

Par Darthé-Payan

 

Les politiques économiques de guerre  sont en cours dans l'Union Européenne de la concurence libre et non faussée.

 

Le peuple Grec va ressortir exangue du remède de cheval que lui ont prescrit les bons docteurs "faiseurs de morts" que sont la Commission de Bruxelles, le gouvernement Papandréou - vous savez le socialiste domestiquée et européiste - et le FMI du Docteur DSK.

 

Les peuples espagnols, portugais sont entrain de sentir les premiers effets de cette politique économique de guerre qui mêle rationnement économique et social, décroissance, abrogation des droits sociaux ou des droits de la protection sociale. Les services publics sont systèmatiquemnent affaiblis et démantelés. C'est le grand choc de la contre révolution capitaliste apatride et destructrice des Etats nations et des peuples souverains.

 

La Commission de Bruxelles impose son dicktat et met sous tutelle les budgets des Etats-nations. C'est un véritable coup d'Etat !

 

Notre Président Sarkozy qui fait la course au leader de l'Europe avec Merkel essaie d'être plus Merkel que Merkel elle-même. Ne vient-il pas de proposer que l'équilibre du budget soit inscrit dans la constitution !

 

Et pourquoi pas aussi, le taux de l'impôt sur le revenu, la taxe de balayage, la taxe sur les pylones électriques ou encore l'équilibre des comptes budgétaires de l'Association Trucmuche en goguette  tant qui'il est !

 

A montrer celui qui est le plus rigoureux, le plus austère, ou le plus combatif face aux déficits et aux dettes ont en vient à défigurer le sens même d'un texte constitutionnel.

 

Un texte constitutionnel est voté pour permettre l'organisation et le bon fonctionnement de nos institutions politiques, et que notre pays vive dans un état de droit.

 

Tout cela montre que l'Europe est sur le déclin et  après avoir démantelé les outils  régaliens des Etats nations, leur souveraineté et celle de leur peuple organise sous couvert de mise sous  tutelle des représentations parlementaires nationales, sa propre mise sous tutelle par les Etats Unis dans le cadre du Grand Marché Transatlantique.

 

J'entends un peu partout des cris comme des slogans, il faut faire payer les banques, ou le peuple n'a pas à payer la crise ! ou en encore, il faut rompre avec le Traité de Lisbonne comme le suggère Jean-Luc Mélenchon. D'autres disent qu'ils faut résister etc...

 

Tout cela c'est bien beau mais un peu court comme perspective politique et d'espèrance.

 

J'ai déjà dit dans le passé ce que je pensais de la posiiton insuffisante de Jean-Luc Mélenchon, ni sur les "faire payer les riches ou les banques et pas le peuple";  c'est un peu du langage stérile. Résister disent certains. Je leur répondrai heureusement mais c'est un peu court, un peu insufisant. Donc allons plus loin. Résiter c'est bien mais insufisant et stérile à la fin. Reconquérir c'est mieux !

 

Reconquérir la souveraineté de notre pays sur sa monnaie, sur ses banques et en premier sur sa banque centrale la Banque de France, sur son institution parlementaire, sur son économie. Résister ou reconquérir il faudra choisir !

 

 

Plus que jamais, notre pays, notre république, doivent rompre avec cette Europe prison des peuples et fossoyeurs des Etats-Nations. Oui, Osons rompre avec cette construction bureaucratique en retrouvant notre pleine et entière souveraineté et indépendance. C'est aussi cela d'être républicain socialiste et jacobin. La Nation républicaine ou la barbarie capitaliste apatride !

 

Salut et fraternité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BASTILLE Sonia 28/05/2010 13:10


Je te recommande l'Histoire socialiste de la Révolution Française de Jean-Jaurès ou Jaurès dit en ces chaudes journées de Thermidor il irait s'asseoir aux Jacobins au côté de Robespierre.

Il fut le promoteur du suffrage universel pour tous pour les hommes et pour les femmes, l'abolition de la peine de mort, patriote, démocrate, républicain, au comité de salut public, il proposera le
grand livre de la Bienfaisance (première sécurité sociale), la loi sur le maximum, la nationalisation des greniers à grains, la loi contre les accaparements et pous les subsistances.

Il s'opposera - seul - aux guerres de conquêtes et portera le magnifique projet d'instruction publique de Le Pelletier de Saint Fargeau, notamment l'enseignement public, laïc, obligatoire et
gratuit pour les garçons et les filles aux dépens de l'Etat. Il est l'origine de la devise de la République française : Liberté, Egalité, Fraternité.

Le coup d'Etat de Thermidor, renversera la convention montagnarde et l'esprit jacobin du comité de salut public. Après la réaction, la contre révolution et la terreur blanche seront aux
rendez-vous.

Non, Robespierre n'était pas le tyran ou le sanguinaire dont tu parles et dont l'historiagraphie girondine, monarchiste et libertarienne (pour ce qui de nos temps actuels) en ont écrits des tonnes.
Robespierre, Saint-Just, Jaurès voilà ceux qui inspirent les Jacobins d'aujourd'hui.


gener 27/05/2010 23:56


Comment peut-on au XXI siècle faire un blog en se référant à un homme qui a autant de sang sur les mains que Robespierre?


Vincent Crosnier 27/05/2010 23:02


Je viens pour la première fois sur votre blog dont j'ai appris l'existence par un camarade syndicaliste. Cela surprend à première vu vos propos, le contenu de vos articles. Mais en allant plus en
profondeur, le fond nous montre une claire pensée de gauche rompant avec l'idéologie sociale libérale du PS et l'idéologie gauchiste du NPA, une pensée et une orientation républicaine novatrice et
inspirée par les grands moments de notre histoire. Mon soutien à vous et bonne chance !


Avanti 26/05/2010 13:17


Oui d'accord avec votre éditorial. Il faut passer à la vitesse supérieure de la Résistance au coup de boutoir du capitalisme et de l'Europe à la reconquete de notre souveraineté politique,
monétaire, économique.

Demain manif et grèves dans tout le pays pour la défense des retraites et la reconquete de droits. Flamme qui va prendre pour devenir feu d'artifice révolutionnaire ou flammette qui va vite
s'étoufée. Nous le serons vite et de cela en résultera le rapport de force et les victoires de demain.

Bon courage république et vive la lutte !


Marcus Benz 25/05/2010 20:36


Salut fraternel

Vous avez raison. Nous devons passé de la résistance à la reconquête de notre souveraineté, nous peuple citoyen. L'Europe nous retire un par un nos droits et libertés. La mise sous tutelle des
nations par une commission non élue est totalement inacceptable et que font nos gouvernants et bien ils s'éxécutent comme des larbins.

Honte à eux et demain honte à nous si nous ne réagissons pas et acceptons l'inacceptable.

Bien fraternellement.

@JJ
Oui, le combat ne fait que commencer. Mais il faut passer de la résistance à la reconquête. Le 27 sera t-il le déclencheur de la mobilisation ? Nous verrons et si c'est le cas sonnons le toscin et
jouons la générale.

Salut fraternel


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche