Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 14:30

Par Darthé-Payan

 

 

Coup sur coup, par une admonestation publique de la Commissaire a-démocratique Reding, puis une comparaison de la France d'aujourd'hui à la France des années quarante et de Vichy,   puis un lancement  d'une procédure d'infraction, enfin une lourde facture résultante d'une somme ahurissante qui s'élève à plusieurs centaines de millions d'Euros redevables chaque année par notre pays.  la Commission oligarchique et a-démocratique de Bruxelles vient d'étendre sa tutelle et son diktat sur notre pays en y ajoutant maintenant la création de dépôts de 2% du PIB dans le cas où la France se trouverait en déficit public excessif par rapport aux critères de la sacro-sainte loi européenne de 3 % de déficit public et pas plus. Vous savez la fameuse seringue de Maastricht.

 

 

La dictature oligarchique qui s'annonce.

 

 

Non contente de s'être octroyée la tutelle des budgets des 27  Etats-Nations membres de l'Union,puis la mise au rencartou à la poubelle des plans de relance 2008-2009 (exit les plans de relance ! vive la cure d'austérité de l'économie de guerre telle est la nouvelle orientation  de la Commission), puis avoir soutenu la purge grecque,  la commission en rajoute chaque jour à son tableau de chasse. La chasse à la souveraineté des Etats-Nations et du peuple.

 

Cette manière de faire, qui s'impose de fait aux peuples et aux Etats-Nations ressemble de plus en plus à une dictature. L'Union Européenne devient la nouvelle prison des peuples souverains et citoyens et le fossoyeur des Etats-Nations et des acquis sociaux et républicains. La seule loi qui régnera sera celle du marché libre et non faussé et celle de l'empire Etats-Uniens.

 

 

 

LA RUPTURE AVEC CET ORDRE OLIGARCHIQUE  EST MAINTENANT VITALE POUR L'AVENIR DE NOTRE PAYS, POUR L'AVENIR  DE NOTRE REPUBLIQUE, POUR L'AVENIR DE NOS DROITS DE CITOYENS SOUVERAINS !

 

Notre pays, la France, notre patrie républicaine doit rompre les amarresavec cet ensemble géopolitique et économique morpho dégénéré qui lamine jour après, pas à pas, coup sur coup, les fondements même  de notre république, de notre souveraineté et notre indépendance et donc en quelque sorte notre existence d'Etat-Nation.

 

 

Des dogmes intangibles !

 

 

Voilà plus d'une décennie que la Commission Européenne impose aux Etats membres et contre les peuples citoyens et souverains des directives et autres décisions bureaucratiques, de libéralisation économique, de déréglementation et de privatisation, de démantèlement des services publics et des droits sociaux et citoyens. Le nivellement pas le bas, encore et toujours par le bas. Le moins disant social, le moins disant citoyen, le moins disant fiscal. Le laminage industriel des acquis républicains et sociaux au non d'un fédéralisme européen et de la concurrence libre et non faussée. Vous savez le fameux libre échange économique érigé en dogme intangible.

 

 

Autre dogme intangible, les 3 % de déficit public et pas plus revient au galop. Un temps mis en sommeil durant les plans de relances en 2008-2009, le dogme s'impose de nouveau lié cette fois à l'austérité voire à la purge qu'organise l'économie de guerre.

 

 

De la cure d'austérité à l'économie de guerre.

 

Oui, l'économie de guerre ! Avec son lot de rationnement de l'investissement, de la production, des revenus, des financements, de la redistribution et de la consommation et au final le rationnement des emplois, des acquis sociaux.

 

Les cures d'austérité frapperont d'abord le petit peuple, les ouvriers, les paysans, les employés, les petits fonctionnaires, les artisans et petits commerçants, les retraités, les privés d'emplois, notre appareil industriel et notre agriculture (déjà fortement touchés voire en phase d'extinction) et aussi nos services publics et les missions essentielles d'instruction, d'éducation et de la recherche. 

 

 

De l'Etat-Nation sans marge de maneuvre au Grand Marché Transatlantique.

 

Nous n'avons plus de marge de manoeuvre monétaire depuis le traité de Maastricht et la BCE, n'a comme objectif la lutte contre l'inflation et l'Eurofort pour rameuter capitaux et investisseurs pour imposer l'économie de guerre !

 

 

Nous n'avons plus de marge de manoeuvre budgétaire ou de relance. C'est Bruxelles et l'Europe qui décident depuis Maastricht (critère de 3 % de déficit public (et pas plus) par rapport au PIB national) et la mise sous tutelle des budgets des Etats membres de l'Union. Vous savez ce coup d'Etat !

 

 

Il est temps, grand temps, que la France reconquière sa souveraineté et rompt avec l'Union Européenne, la BCE, le GMT. Vous savez ce fameux GMT, le Grand Marché Transatlantique - où tout se décidera à Washington (dans le Bureau Oval, au Pentagone, au Congrès et aussi à la FED. Vous savez la fameuse banque centrale Etats-Unienne, la Réserve Fédérale.

 

Le Grand Marché Transatlantique ce n'est pas pour dans cent ans mais dans moins de 5 ans le 1er Janvier 2015 qu'il rentrera en application. La France républicaine en tant que Etat-Nation souverain aura cessé d'existererer, l'Europe ne sera plus que vaste ensemble marché ou une structure fédérale existera l'Europe des Régions et des Communautés !

La négation même des Etats-Nations et des citoyens.

 

 

 

Un vent d'espoir doit se lever : Faire convergence pour une alternative Républicaine de Salut Public pour la reconquête de la souveraineté.

 

 

Un vent d'espoir et un sursaut doit se lever pour reconquérir notre pleine et entière souveraineté nationale et populaire.

 

Les républicains de gauche, les républicains socialistes et jacobins, les républicains citoyens, les Communistes épris d'indépendance et de patriotisme,  les partisans de la Révolution citoyenne, les socialistes qui ne veulent plus de la domestication libéralo-européiste de leur parti,  les gaullistes et souverainistes de progrès doivent converger, doivent engager un processus alternatif et unitaire, en s'appuyant sur les forces vives, le peuple mobilisé,  pour un sursaut républicain autour de la reonquête de la souveraineté populaire et nationale ainsi qu'autour d'un gouvernement de Salut Public. Un Front d'Unité Populaire de Salut Public doit être créé pour mettre en perspective la reconquête de la souveraineté de notre patrie républicaine.

 

Cette reconquête de souveraineté doit être sur la monnaie, l'économie et les marchés pour engager les refondations, les ruptures, les relances, les transformations afin de dégager des moyens, des marges de maneuvres pour combattre la crise du système capitaliste transnational et apatride et aussi organiser l'appareil productif, la socialisation et la protection de l'outil économique, la  redistribution des richesses et le retour à l'Etat providence.

 

 

Une source d'inspiration : le Programme du CNR.

 

 

Un programme de reconquête et de Salut public doit être formulé, clairement énoncé, chiffré et financé. Le programme du CNR, "Les Jours Heureux" peut nous inspirer. Cet ouvrage aujourd'hui dépecé patiemment par les lois du système capitaliste du libre échange, par les gouvernements européistes (de droite comme de gauche) et par la Commission oligarchique de Bruxelles.

 

 

De la convergence républicaine de Salut Public.

 

 

Pour portercette initiative de convergences, de sursaut pour une alternative républicaine de Salut Public avec une première priorité la reconquête de la souveraineté populaire de nationale et les ruptures à engager pour y parvenir (rupture avec l'UE, la BCE, le GMT, l'OTAN, le FMI, l'OMC) et une seconde priorité la reconquête de notre marché intérieur, j'avais dans une précédente note, proposer à des responsables politiques républicains comme Jean-Luc Mélenchon, Pierre Joxe, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Pierre Chevènement et Nicolas Dupont-Aignande faire convergence et d'aller à l'unité vers ce sursaut républicain, cette alternative républicaine autour de la reconquête de la souveraineté nationale et populaire.

 

 

Cette proposition de convergence est de plus en plus criante de vérité, d'actualité, d'opportunité et d'espèrancemais il faut faire vite et engager le processus qui permette la levée de la dynamique et de  l'espoir.

 

J'ai apprécié les propos fortement républicains et patriotes de Jean-Luc Mélenchon (1) suite aux déclarations inacceptables de la Commissaire oligarchique européenne Reding. Donc, Camarade "Méluche" encore un effort : Franchit le Rubicon. Met en perspectives la rupture avec l'UE, la BCE et le GMT pour reconquérir la souveraineté populaire et nationale. Cette rupture pour cette reconquête peut te permettre de représenter cette alternative républicaine de Salut Public qui peut-être portée par le peuple.

 

 

 

Jean-Luc Mélenchon devrait y réfléchir, y songer et sa candidature peut-être salutaire et même incontournable si le processus est enclanché et que les querelles d'égoset d'ambitions sont mis au placard. Au lieu de se tourner vers les Alternatifs, les écolos, le Camarade Mélenchon devrait engager les convergences pour une alternative républicaine de Salut Public. Lui, le Républicain Socialiste, jacobin, laïque, patriote, internationaliste et universaliste que va  t-il faire avec les gauchos libertariens adeptes de la bien pensance doctrine écologiste et de la défense du communautarisme ? C'est incompréhensible et surtout stérile et voué à l'échec. Ne gâche-t-il pas l'espoir dont il était porteur ? Ne gâche-t-il pas ses changes à la Présidentielle voire tout simplement sa candidature ?

 

 

Les premières contributions et propositions du PG au programme partagé dans le cadre du Front de Gauche sont bien ternes, timorées et ne remettent nullement en cause ni l'UnionEuropéenne, ni le système capitaliste du libre échange , ni l'écologisme à tout propos,  ni le libertarisme communautariste actuel dominant. C'est décevant !

 

Le PCF est en phase de social-démocratisation et baigne dans l'Européisme fédéraste ambiant. De plus, nous l'avons vu soutenir les "causes" communautaires durant tout l'Eté au même titre que le PG, le NPA, le PS et EE. Bref, rien d'espérance et d'alternatif n'en sortira ! Alors pourquoi le PG continu a participé à un Front de Gauche rabougris contaminé par les querelles d'égos ou d'ambitions ?

 

 

Jean-Pierre Chevènement, qui a pourtant de bonnes idées et souvent l'on devrait l'écouter d'avantage, devrait lui aussi engager les convergences pour une alternative républicain pour un Salut Public. Le MRC (et son Président d'Honneur)  doit-il  être qu'un parti qui s'égarre comme en 2002 ou encore la roue de secours ou le bagage accompagnée de l'alliance des Socialistes et d'Europe-Ecologie ? Vous savez cette gauche domestiquée qui soutiendra le Traité Constitutionnel Européen et le Traité de Lisbonne et apportera son vote positif au GMT !

 

 

Les Socialistes républicains, qui en ont soupé du libre échange, de la concurrence libre et non faussée, des privatisations et des remises en cause des droits sociaux et de sovueraineté, doivent aussi lancer les convergences pour une alternative républicaine de Salut Public. Cela s'adresse à Pierre Joxe, André Laignel, à Marie-Noëlle Lienemann, à Henri Emmanuelli, à Paul Quilès, à Catherine Picard. 

 

 

Les Gaullistes et souverainistes de progrès et notamment Nicolas Dupont-Aignan, qui à la fois ne supportent plus la politique réactionnaire de démantèlement de la république d'un Nicolas Sarkozy et le dicktat de la Commission oligarchique de Bruxelles et  la remise en cause de la souveraineté des Etats-Nations, doivent engager eux aussi les convergences pour une alternative républicaine de Salut Public autour de la reconquête de la souveraineté nationale et populaire.

 

 

J'apprécie beaucoup le dernier point de vue (2) du responsable de Debout la République, sur son blog, lorqu'il dit  dans son billet "Vers la dictature" en parlant de la Commission oligarchique de Bruxelles. Les militants de gauche anti-impérialistes et ardents républicains devraient le lire et y trouver des motifs de satisfaction et de convergences.

 

 

Le Sursaut de la République.

 

 

Il est grand temps d'autres d'engager les convergences pour une alternative républicaine de Salut Public autour de la reconquête de la souveraineté populaire et nationale. Le sursaut de la République souveraine ou le déclin européiste fédéraste telle est l'urgente  réflexion  à avoir, telle est l'urgente initiative à entreprendre.

 

 

Dire non à la dictature oligarchique de la Commission Europenne ! Retrouver la pleine souveraineté de notre pays et de notre peuple citoyen !

 

 

Salut et Fraternité.

 

D-P.

 

_______________________

 

(1)

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2010/09/le-lendemain-du-succes/

 

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2010/09/4181/

 

(2)

http://blog.nicolasdupontaignan.fr/post/Vers-la-dictature

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Espinat 04/10/2010 20:46


Heureux de vous retrouver.

Votre dernier billet formule un excellent constat du monde politique actuel de droite comme de gauche notamment sur la question de la République et le retour de la souveraineté pour notre pays en
quittant l'Union Européenne.

Je suis un peu déçu que le PG n'aille pas à la rupture avec l'Union Européenne, son projet serait plus cohérent, dynamique et aussi porteur d'espoir.

A part le POI, Debout la République et son leader Nicolas Dupont Aignan et par intermittence le MRC de Jean Pierre Chevènemet rien ne bien consistant dans ce domaine du retour à la pleine
souveraineté et le départ de la France de l'UE. Tout cela est fort dommage.

Bien à vous.


Darthé-Payan 12/10/2010 19:28



@ Espinat


La PG ne veut pas de rupture avec l'UE et répète qu'il veut seulement une rupture avec le Traité de Lisbonne et après devrions lui répondre ? Le PG propose quoi ? Une Europe démocratique et
sociale, une constituante pour l'Europe. C'est du fédéralisme, du supranational en plus démocratique mais en fin du compte la France abandonne sa souveraineté. Ne pas voir comme le fait
aujourd'hui le PG, que c'est l'UE qui est la cause de toutes les difficultés et toutes les impuissances actuelles des homme politiques et de représentants de l'Etat, c'est grave.


De nombreux partis et leaders politiques ne voient pas aujourd'hui le rôle néfaste de l'UE et du futur GMT. Ils font preuvent d'une cécité alarmante à moins que cela sonne le glas de leur
résistante au système a-démocratique et oligarchique de Bruxelles.


Salut et Fraternité.


D-P.



De la Direction 03/10/2010 20:57


@Cher camarade

Je vous fais part de mon total soutien à propos de votre appel à convergences en vue d'un sursaut républicain de salut public autour du principe républicain de souveraineté.

Comme vous le savez, je suis un membre de la direction de notre parti commun...

Je souhaite comme vous une réorientation républicaine et un abandon (progressif !) de l'idéologie écologiste dans notre parti.

Cela va être dur le Front de Gauche avec le PC qui va nous lancer une candidature dans les pattes à chaque instant. Actuellement, c'est Chassaigne peut-être demain un autre. Quelle époque nous
vivons (!).

J'espère que Jean-Luc ou François viendront lire ici vos articles et engager le sursaut nécessaire car là c'est clair la candidature de notre camarade est mal partie.

Bien amicalement à vous.


jean-jacques 03/10/2010 13:39


Salut et Fraternité !
Bravo encore une fois à toi DP, je partage totalement le point de vue.
En revanche je m'inquiète pour JLM car j'ai l'impression que le PC a décidé de torpiller sa candidature et je rejoins là le post précédent, le camarade Chassaigne est bien gentil, mais portera
l'étendard républicain ?
Il est temps de dépasser tout ça et d'envisager ce front populaire républicain pour sauver le pays !
Amicalement


Sonia Bastille 03/10/2010 11:28


@ Cher Darthé

Je ne peux que partager le contenu de ton billet. Le constat que tu fais est exact. Certains à gauche et notamment dans notre parti le PG vont le trouver dur ou alors vont de traiter comme
d'habitude de tout les noms mais bon je vois que tu restes fidèle à ton idéal, à tes convictions et aussi tu écris ce que tu penses, tu penses ce que tu dis et tu dis ce que tu penses, le tout loin
du manichéisme binaire et autre pensée unique liberttarienne et écolo bobo dominante.

Ce que tu dis de la candidature Mélenchon, ici et sur FaceBook est tout à fait vrai et une orientation républicaine (partie de convergences), s'appuyant sur le peuple pour le salut public, portée
par Jean-Luc Mélenchon et soutenue par Chevènement, des communistes républicains et patriotes, des socialistes comme Joxe ou Emmanuelli, des gaullistes comme Dupont Aignan et bien cela aurait de la
gueule ! Un programme commun partagé autour du retour de la souveraineté nationale et populaire comme le dis en vue d'un salut public oui cela aurait de la gueule ! Loin des caucus (cocus)
socialistes, loi du front de gauche rabougris (j'adore !), loin des combinaisons gauche machin bidule et autres.

Pour terminer, j'ai regardé le camarade, Chassaigne, chez Ruquier, fort tard hier, sur France 2 et bien, nous avons un candidat gignol ! Sur le ridicule tuait...
Bref, pathétique et si le front de gauche présente le coco reverdit qui pense Confucius et qui n'a aucun projet ni de rupture avec le captialisme, ni de refondation républicaine, ni de retour à la
souveraineté, qui nage dans la béate pensée dominante classses moyennes et bien je préfére que JL Mélenchon soit candidat quitte à casser la barraque ! A défaut de Mélenchon, je voterais POI ou
Dupont-Aignan eux au moins sont ardents républicains et pronent le retour à la souveraineté nationale et populaire.

En tout cas ce que j'ai vu hier soir prouve que le PCF fera tout pour empêcher Mélenchon et que de toute manière le programme partagé est décevant et le front de gauche n'a plus d'avenir !


Dans ce billet c'est du Grand Darthé-Payan !


Pourquoi le Webmestre continue-t-il à t'interdire de commenter sur le blog à Jean Luc Mélenchon ? C'est incompréhensible et vu l'évolution de la section commentaires du blog, les commentaires
puériles ou alors gaucho bien pensants font que ce blog s'étiole !


Salut Fraternel à toi

Sonia.


Olivier Lecoeur 02/10/2010 21:01


@Darthé-Payan

Salut et Fraternité.

Très bonne analyse et très bon constat de ce qui n'est plus possible de tolèrer. Rompre avec l'UE pour retrouver notre souveraineté.

J'espère que JL Melenchon, JP Chevenement, N Dupont Aignan t'entendront et engageront les convergences. Ca urge !

Aller à très bientôt.

Olivier


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche