Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 18:39

Par Darthé-Payan le Jacobin

 

Entre la tentation autoritaire et le peuple impuissant, la crise du système capitaliste et notamment la crise des dettes souveraines débouchent sur les politiques d'austérité qui avancent à grands pas dans toute l'Europe dite "communautaire".

 

 

La Grèce doit se réformer et lutter contre son économie souterraine et sa fraude fiscale à grande échelle !

 

 La crise, la dette et l'austérité éprouvent le peuple grec ! Oui certes, mais en Grèce, les comptes ont été trafiqués par tous les dirigeants politiques  pour permettre à leur pays d'adhérer à la Zone Euro !  Un train de vie dans la démesure, une économie productive laminée par des années et des années de politique  économique et budgétaire malthusienne et de service mais aussi par la permanence d'une économie souterraine, parallèle et  d'une fraude fiscale généralisée à tous les secteurs et à toutes les catégories sociales. Cette fraude et cette économie souterraine sont devenus, en Grèce, depuis longtemps,  des "sports nationaux" !

 

 Mais pourquoi les autorités Grecques et aussi Européennes  ne font-elles pas appel à l'argent des Grecs qui remplissent les comptes en Suisse à hauteur de 200 milliards d'euros ? Je ne parle même pas des avoirs dissimulés ou placés dans d'autres paradis fiscaux !

 

Le problème de la fraude fiscale et des placements à l'étranger sont récurrents en Grèce ! Il serait temps d'y rémédier en employant les moyens dissuasifs, coercitifs, administratifs et judiciaires nécessaires. Notre Pays, la France, ne devrait apporter ni aide étatique et publique, ni crédits bancaires à la Grèce tant que la fraude fiscale d'une part et l'économie souterraine d'autre part ne soient pas combattue et mis hors d'état de nuire à l'intérêt général de la patrie Grecque !

 

   

<< Deux qualités distinguent essentiellement le citoyen naturellement vertueux. Il doit d’abord s’attacher, dans l’exercice des fonctions publiques, à maintenir l’honneur et la prééminence de la République. Il doit ensuite conserver pour elle, dans toutes les conjectures, dans toutes ses actions, un zèle à toute épreuve. L’homme peut se donner à lui-même ces deux qualités. Mais le pouvoir et la force, c’est une autre main qui les donne. >> Démosthène.

 

 

<< Le principe fondamental du gouvernement démocratique ou populaire... c’est la vertu... cette vertu qui n’est autre chose que l’amour de la Patrie et de ses lois. >> Robespierre.

 

 

 

Arrêter la politique du tiroir-caisse.

 

 La politique du tiroir-caisse qu'organise l'UE mais aussi la France en faveur de la Grèce devient elle même de plus en plus incontrôlée et aussi néfaste pour notre économie et nos équilibres tant budgétaires que financiers.

 

 Une autre politique de coopération doit voir le jour ! Celle de la coopération sur des projets de sursaut économique et d'engagements clairs et respectés de palier aux carences graves et récurrentes de l'économie grecque !

 

La France ne peut pas continuer ainsi de plan d'aide en plan d'aide alors que la Grèce ne veut pas restructurer sa  fiscalité et aussi son économie dans l'effort justement partagé !

 

 

Les peuples impuissants.

 

  En tout cas le peuple grec lui va subir la cure d'austérité et montre son incapacité à l’empêcher. Il en est de même pour le peuple Espagnol dont le gouvernement a inscrit la "fameuse" "règle d'or" dans la constitution du Royaume. "Les Indignados" et autres campeurs bobo-urbains n'ont pu empêcher que la politique d'austérité soit mise en oeuvre par le Socialiste Zapatero !  Le Portugal encaisse les chocs de l'ajustement des dépenses et de la réduction de la dette sans que le peuple portugais ne puisse également l’empêcher. En Italie, Berlusconi, le bon élève, va réduire les dépenses de l'état et rogner sur les acquis sociaux mais comme le peuple italien et surtout la gauche (existe-t-il encore une gauche en Italie ?) sont incapables d'enrayer la machine de guerre de l'austérité.

 

Traité de Maastricht, marché unique, monnaie unique, Traité de Lisbonne, mise sous tutelle des budgets nationaux,  gouvernement économique de la zone euro, règle d'or, cures d'austérité voilà la longue litanie de l'Union européenne et de l'euro qui détruit tout !

 

 

 

 

L'UE, l'euro sont les nouvelles prisons des peuples et les fossoyeurs de la souveraineté des Etats-Nations ! Ne pas sortir de ces prisons et bien, c'est irrémédiablement appliquer la technique du tiroir-caisse et les cures d'austérité d'une part et organiser l'impuissance du peuple d'autre part !

 

 

 

Plus que jamais, un sursaut républicain de Salut public est nécessaire, vital, d'urgence politique pour la France !  Ce sursaut républicain passe par une reconquête de la pleine souveraineté pour notre pays et donc la mise en perspectives de la sortie de la France de l'Union Européenne et de l'euro !

 

Salut et Fraternité.

 

D-P.

Partager cet article

Repost 0
Darthé-Payan Le Jacobin - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Josiane 08/09/2011 17:05



Juste pour tester!



Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche