Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 18:34

Par Darthé-Payan

 

 L'Europe fédéraste est la négation des Etats-Nations et des peuples souverains. L'UE, la commission de Bruxelles, à défaut de réaliser quelque chose de démocratique, de social, s'oriente de plus en plus vers l'Europe des Régions (d'ailleurs les différents traités l'encouragent et le permettent) et des communautés.

 

 L'objectif qui est pour, cette Europe a-démocratique et antisociale , la concurence libre et non faussée, a aussi un objectif innavoué mais bien réel et insidieusement programmé : la fin des Etats-Nations et des peuples souverains dans l'unique but de servir le futur Grand Marché Transatlantique qui rentrera en appplication le 1er janvier 2015.

 

D'ailleurs personne n'en parle du GMT et nombreux sont les députés européens de droite, de gauche, d'écolos qui l'ont voté dans le dos des citoyens.

 

 L'Europe des toutes puissantes régions (quelles soient bretonne, flammande ou catalane etc...) sont la conséquence d'une politique antirépublicaine, contre révolutionnaire et surtout fauteure des troubles, d'appartheid. L'Europe du coup d'état (mise sous tutelle des budgets des Etats-nations) n'est qu'une nouvelle prison des peuples et le fossoyeur de la souveraineté des Etats-nations.

 

 Les régionalistes nationalistes flammands veulent la séaration de la Belgique et un développement séparé avec les Wallons francophones. C'est l'ultime conséquence de l'Europe négation des nations et des peuples, du laisser faire national au niveau de l'unité et l'indivisibilité d'un pays qu'il soit une république ou une monarchie avec un royaume. Le dépiéçage de la Belgique ou la séparation linguistique intégriste serait une catastrophe pour l'idée d'unité d'une communauté nationale, d'un intérêt général, d'un Etat cohérent et viable.

 

 La France n'est pas à l'abri de telles tendances avec les fanatiques ou les intégristes de la décentralisation, du régionalisme, du particuliarime linguistique ou religieux. L'exemple des peuples machins (breton, corse, poitevin etc...) que certains promeuvent, serait une catastrophe pour la république démocratique, une et indivisible et laïque. La France, notre patrie républicaine, doit affirmer haut et fort son unité, son indivisibilité, sa laïcité, son intérêt général, sa souveraineté, son indépendance, son universalité.

 

 Plus que jamais, notre pays doit se retirer de l'UE, de la BCE, du GMT, retrouver sa pleine et entière souveraineté populaire et nationale. Plus que jamais, notre pays doit retrouver son unité et l'indivisibilité de la république en abrogeant les lois de décentralisation et autres réformes des collectivités locales. Les républicains et les jacobins devraient avoir comme objectifs et comme projet la reconquête de la souveraineté de notre pays et la reconquête de l'unité et l'indivisibilité de notre république.

 

Salut et Fraternité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Voltaire République 19/06/2010 19:20


Et si l'Europe fédérale demeure ce n'est qu'un début. J'eusse aimé vous voir à notre colloque du 18 juin en Sorbonne Citoyen. S&F


Darthé-Payan 19/06/2010 20:36



Bonjour fraternel à tous,


Je suis désolé de n'avoir pu être présent à votre colloque. En ce 18 juin, des obligations professionnelles puis municipales ne me permettaient pas de concillier celles ci et la participation à
votre colloque.


Je pense plus que jamais que notre pays doit rompre avec l'Union Européenne, la BCE et le Grand Marché Transatlantique (prévu pour le 1er janvier 2015) et retrouver sa pleine souveraineté tant
politique, que parlementaire, monétaire et économique. L'Europe fédéraste de la concurence libre et non faussée, de l'Europe des Régions et des communautés est la nouvelle prison des peuples et
le fossoyeur des souverainetés des Etats-nations et des peuples. Le coup d'Etat de la Commission oligarchique et a-démocratique de Bruxelles (la mise sous tutelle des budgets des Etats-nations),
l'économie de guerre (rationnement de la production, de la consommation, décroissance, laminage des acquis sociaux, de l'Etat providence, des services publics et des droits des citoyens) et la
prochaine vassalisation de notre pays et des Etats de l'Europe dans le cadre du processus transatlantique (GMT) par les Etats-Unis.


Notre patrie républicaine doit retrouver et vite sa souveraineté et aussi faire en sorte que le politique, le citoyen reprenne également le contrôle de l'économie, de la monnaie et des marchés.


La gauche est bien timorée et un parti comme le PG (dont je suis membre mais tout en ayant pris mes distances voir : http://darthe-payan-lejacobin.over-blog.com/article-pourquoi-je-prends-mes-distances-avec-jean-luc-melenchon-et-le-parti-de-gauche-51957606.html )
critique fortement l'organisation de l'UE, veut sortir du traité de Lisbonne mais ne veut pas concrètement rompre avec le fédéralisme, le grand marché transatlantique, la BCE, le libre échange.
Et donc, la position de JL Mélenchon est un pas un avant puis on stoppe et on fait un pas sur le côté. On s'arrête au milieu gué. C'est insufisant et à terme décevant, frustrant et inéficace
politiquement. Il faut que la gauche franchise le rubicon et mette en perspectives la rupture de notre pays avec l'UE, la BCE, le GMT et le retour de sa souveraineté.  Les têtes à têtes avec
le PCF (Buffet et demain Laurent) et les pas de deux avec Europe-Ecologie (libertariens, libre échangistes, européistes, partisans de l'Europe des régions et des communautés) sont de mauvaises
augures pour la victoire de la gauche républicaine. C'est pour cela que j'ai pris mes distances.


Faire en sorte que la gauche et aussi le peuple citoyen et souverain remettent en perspectives l'idéal révolutionnaire et républicain des Jacobins et de Robespierre, l'idéal républicain et
socialiste de Jaurès, l'idéal républicain et patriotique de Jean Moulin et du CNR, ce serait un grand pas vers le sursaut de notre pays et de la réaffirmation de notre république. A quand un
gouvernement de salut public ?


Salut et Fraternité.



De Passage 16/06/2010 13:11


Bien que je ne sois pas au PG, je suis membre du MRC et bien je suis tout à fait en accord avec vos éditoriaux. J'espère qu'il y aura dans le futur des convergeances possibles pour qu'un sursaut
républicain sauve notre pays des chaines de servitures installées par l'Union Européenne.

Bien à vous.


trunfio demetrio 15/06/2010 06:46


salut et fraternité
ce qui se passe aujourd'hui en Belgique préfigure la déflagration de cette europe capitaliste qui, par son essence antihumaniste, ne pouvait que jeter la haine et le trouble entre les nations
européennes dès qu'une crise serait à l'ordre du jour.
La preuve est faite que cette europe porte la peste et la guerre !!!
Après la Belgique la Padania( de l'Italie du Nord) reclamera son indépendance ! Dèjà les acolytes de Bossi de la Ligue du Nord refusent de fête le 150ème anniversaire de l'unite italienne et dans
le Veneto le président de la region interdit l'hymnne national.
Voilà qui augure de belles guerres civiles !
La crise du Capitalisme a montré la folie d'une telle construction et bientôt les peuples reprendont leur liberté !!
Vive la Nation, vive la République, vive le Socialisme


Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche