Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 15:36

Par Darthé-Payan

 

 

L'évolution du PG, mon parti, sur la question du nucléaire est le signe que le Parti de Gauche se comporte comme un vulgaire parti écologiste et libertarien. Si Jean-Luc Mélenchon n'avait pas émis sur "l'affaire de loi contre le voile intégral" un son de cloche républicain et laïque et bien rien ne différencierait le PG de Europe Ecologie.

 

Sur le nucléaire, le PG, ne fournit aucun argument sérieux, approfondi. Son propos se résume à : "Il faut sortir du nucléaire il en a va de l'avenir de la planète, du climat , de l'écosystème". La bla bla rangaine habituel de la gauche libertarienne (du NPA, Alternatifs, PG, EE...) bien pensante.

 

On remplace le nucléaire par quoi ? Mystère ! Un peu de géothermie, du solaire, des éoliennes (pardon pour ces dernières qui ne sont plus en odeur de sainteté (dans la sainte église écolo) et qui défigurent le paysage, qui font du bruit, qui trouble les petits oiseaux et leur empêchent de retrouver leur nid, sans parler de l'alliage qui les compose etc..). Bonjour, l'indépendance et la souveraineté énergétique déjà pas ou mal assurée avec le nucléaire dans l'électricité ! Que vont-ils raconter les dirigeants et militants du PG aux Electriciens d'Edf, aux ouvriers, techniciens et ingénieurs de Aréva, du commissariat atomique lorsque sur dogme idéologique il faudra les "lourder" de leur poste de travail et qu'ils seront par milliers chômeurs ?

 

Et les ouvriers et techniciens de l'automobile vont être enchantés de la doctrine fumante du PG sur les véhicules électriques ou hybrides (alors que l'on va supprimer le nucléaire !) ou bio ou au lithium ? Combien de chômeurs en perspectives ?

 

Il faut régulièrement des reconversions économiques, technologiques, d'infrastructures sinon on ne peut affronter les évolutions des techniques et des technologies, de la concurrence des nouveaux produits ou des entreprises innovantes mais là on nous propose la reconversion régressive. La seconde après l'abandon de l'industrie lourde et minière. En fin de compte ce programme de régression n'est possible qu'en instituant la décroissance et donc le ralentissement voire la baisse de l'investissement, de la production, de la consommation, du partage, de la redistribution. Au final combien de chômeurs et déficits supplémentaires ?

 

Et l'agriculture vue que sous l'angle de la pollution, de l'intensivité des productions et du côté bouffeur de subventions européennes. C'est vrai que la gauche ne s'est jamais intéressée à l'agriculture. Il est loin le temps de Jaurès le Paysan...

 

Pour ce qui est de  la classe ouvrière et bien elle continuera d'être oubliée, d'être abandonnée (après avoir été trahie) par la gauche y compris la gauche radicale (qui est radicale que par son appellation et par ses propos verbeux), manipulée et méprisée par la droite et continuera soit à s'abstenir soit à se réfugier dans les bras du FN au grand plaisir du pére et de la fille.

 

Rien de nouveau sous le ciel de la gauche radicale comme sous le ciel de la gauche domestiquée (PS et EE). En plus ils se disent révolutionnaires !

 

 

 

Sur l'Europe, le camarade Mélenchon ne veut pas casser l'Europe et donc il est inenvisageable de mettre en perspective la sortie (rupture) de notre pays de l'UE, la BCE, le GMT et retrouver la souveraineté nationale et populaire.

 

Jean-Luc Mélenchon ne veut pas casser l'UE et bien accepte t-il (vu qu'il ne veut pas casser l'Europe et donc préfére que la France  reste dans l'Europe) que l'UE casse encore et toujours et toujours plus la France, notre patrie républicaine, sa souveraineté, son économie, ses droits sociaux, ses services publics, sa protection sociale et que tout cela soient nivelés par le bas ?

 

Le Mélenchon d'aujourd'hui ne parle même plus du GMT qui entre en application le 1er janvier 2015. Pourquoi ?

 

L'entrée des écolos de gauche, ces libertariens ont carrément fait du PG, au départ républicain et socialiste, un nouveau PSU écologisé !

 

Au lieu de se saisir de la question sociétale et de la question écologique à tout heure, à tout moment et pour toute raison, JLM et le PG aurait mieux fait de se saisir de la question républicaine (liberté, égalité, fraternité, unité et indivisibilité de la République, laïcité, intérêt général, souveraineté, continuité, universalité....), de la question nationale (face à l'Europe et au capitalisme transnational et apatride), de la question de la sécurité et de l'ordre public, de la question de la rupture avec le système capitalisme et le libre échange. Bref, il aurait mieux fait de parler à la classe ouvrière, à la classe paysanne, aux artisans et commerçants, aux producteurs qu'aux classes moyennes et la petite bourgeoisie bavardantes urbaines et péri-urbaines. Le PG a dérivé, muté et aujourd'hui - sous contrôle écolo de gauche - n'est plus l'ombre que de lui même. Une suite à la PSU et sans doute la plus probable. Jean-Luc Mélenchon ou autre dirigeant finissant ministre (comme Bouchardeau dans le gouvernement de la gauche en 1983) dans un gouvernement de la gauche domestiquée, communautariste, libérale-écolo et européiste dirigé par Martine Aubry, ou bien Dominique Strauss Khan ou bien encore François Hollande, Emmanuel Valls, Ségolène Royal, Bertrand Delanoe, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Benoît Hamon, Eva Joly, Cecile Duflot, Daniel Cohn Bendit, (ouf, je m'arrête là il fallait en citer un maximum pour ne point faire de jaloux !).

 

 

 

Conséquences de tout cela :

 

 

Nous étions partis en jacobins, nous voilà girondins, intégristes décentralisateurs et régionalistes ;


nous étions partis en républicains et pour la souveraineté nous voilà  européistes acceptant de rester dans l'UE qui met sous tutelle les budgets des Etats-Nations (!) ;

 

nous étions partis en socialistes et en marxistes nous voilà verts-écolos et  libertariens

 

 

nous étions partis en  laïques nous voilà soutenant les communautés et les discours "victimaires" ;

 

nous étions patriotes et internationalistes, opposés au Grand Marché Transatlantique nous voilà mondialistes, nous taisant sur le GMT et devenant partisans du libre échange refusant tout protectionnisme ;

 

nous étions partis en partisans  pour unir la gauche républicaine et la gauche radicale et nous voilà entrain de vouloir des alliances avec Europe-Ecologie et d'instituer un Front de Gauche rabougris.

 

 

 

 

A quand le sursaut républicain, socialiste, jacobin et laïque de la Gauche en général et du Parti de Gauche en particulier ?

 

 

A quand le PG et Jean-Luc Mélenchon engageront les convergences avec les républicains socialistes et jacobins,  les républicains de gauche, les républicains citoyens, les gaullistes et souverainistes de progrès en vue d'une refondation républicaine, jacobine et laïque du pays (institutions, économie, société, rayonnement international) en  prenant appui sur le peuple et dans le peuple citoyen et souverain afin de créer  un Front d'Unité Populaire permettant l'alternative républicaine, le sursaut républicain, le gouvernement de salut public, la reconquête de la souveraineté populaire pour notre pays ?

 

Salut et Fraternité.

 

D-P.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'indépendant 24/08/2010 16:46


Partisan de la souveraineté nationale et proche de DLR, je suis plutôt de sensibilité de droite. Néanmoins, j'ai toujours été hostile au tout nucléaire en matière d'énergie civile. Vous rendez vous
compte le danger que représente cette énergie ? Vous rappelez vous de Tchernobyl, de Kobbé et des incidents de la canicule de 2003 sur les centrales françaises ? NON, le nucléaire n'est pas
l'avenir de l'humanité, loin s'en faut. Et ce n'est pas un écolo-bobo qui vous le dit, mais quelqu'un qui a le simple souci de l'environnement. Cordialement.


Nicolas 22/08/2010 20:56


Étant nouveau adhérent du PG ( j'étais auparavant au PS motion UMA ), je serai un peu moins sévère que toi au sujet du camarade Mélenchon même si les membres du PG de mon département m'apparaissent
dans une dynamique proche de l'extrême-gauche libérale qui me sied guère. Cela interpelle des camarades qui ont rejoins en même temps que moi le PG et qui sont Socialistes et Républicains.

Je suis en accord avec toi sur le risque de devenir un PSU bis, c'est la même réflexion que j'ai fait lors de mon premier échange avec le responsable PG de mon département.

Je suis moins critique que toi sur Mélenchon car s'il y a une influence, que je ne peux quantifier étant récent au PG, des écolos-libertariens, Méluch fait peu écho de leurs propositions lorsqu'il
est invité dans les médias. Mélenchon sait que s'il les met en avant, il est mort.

Après, il est sur qu'il faut réagir dès à présent pour que le PG demeure républicain, socialiste, jacobin et laïque, ligne nécessaire pour que la convergence puisse se faire avec les républicains
de gauche et les républicains gaullistes

Un question que recoupe "souverainistes progressistes" ?


Darthé-Payan 23/08/2010 20:32



@Nicolas


Salut et Fraternité Nicolas et bienvenu sur mon blog.


Ce que tu ressens ou ce que tu décris de nombreux camarades partisans qui étaient fidèles à une conception républicaine et jacobine du socialisme se sentent souvent en colère ou bien désabusés.


Le fait que le PG devienne un PSU bis est de plus en plus vrai. C'est un mélange, de libertarisme, de pablisme (vulgaire) qui se mêlent à un fourtout écologiste.  Cette réflexion comme tu
dis beaucoup se la font y compris dans l'équipe de direction même si là cela bouge pas.


JLM a dit à l'émission des Grandes Gueules qui l'était écologiste. D'habitude depuis environ au moins 1989, il se présentait comme socialiste républicain et jacobin. L'évolution est claire et
nette (et je ne veux pas soupçonner le camarade "Méluche" de se dire écolo que pour faire bien ou bien pour avoir plus d'assise électorale dans ces temps de pensée dominante écologiste).


Le camarade Mélenchon fait peu écho des propositions des écolos libertariens de son parti. Certes mais il en reprend parfois certaines par exemple sur le nucléaire, le projet yasuni en Equateur,
sur l'agriculture etc... sans parler de ses fortes critiques sur l'Europe vite cadenassée par sa position de maintien dans l'UE, la BCE, le GMT. Si sur la loi sur l'interdiction du voile intégral
dans la sphère publique, Mélenchon a émis un avis très ardemment républicain et laïque certes mais je ne l'ai point entendu réagir à la position de refus des autres parlementaires du PG qui à
l'exception de Dessalangres et bien ils n'ont pas participé au vote ni au débat. Double langage, grand écart ou alors non réaction car le parti est sous contrôle des écolos de gauche,
communautaristes et européistes depuis toujours.


J'entends par souverainistes progressistes, les politiques ou mouvements  qui font de la souveraineté populaire et nationale un facteur de progrès, d'émancipation et en ce sens souhaite le
départ de notre pays de l'UE, de la BCE et du GMT. Il en a chez les Républicains Radicaux ou chez les partisans de RBN.


Bien fraternellement à toi et à bientôt de te lire.


D-P.



Sonia Bastille 22/08/2010 11:13


@Darthé-Payan

Mes congés ne m'ont pas empéchés de suivre l'actualité.

Je partage le contenu de ton billet et aussi les propos des différents intervenants.

L'heure pour le Camarade Mélenchon et pour le PG est venue pour ce que parti (re)devienne un parti authentiquement républicain, socialiste et jacobin.

J'espère que nous pourrons avoir des pistes ou des chemins qui irront dans ce sens lorque nous aurons faits les journées remues méninges du week-end prochain d'une part et notre congrès d'autre
part. L'urgence à la reconquête de la souveraineté populaire. J'espère que nous saurons entendus.

C'est affligeant, les journées d'université des Verts-EE. Si le Dany ce sent à l'étroit et un peu mis sur la touche par le nouveau duo bon chic bon genre et super écolo libertarien "Duflot-Joly",
il a récolté ce qui l'a semé. Il réussi à trouver plus ambitieux et plus manoeuvriers que lui. Et dire que le camarade "Méluche" veut aller comme tu le dis si bien - faire le pas de danse - avec EE
et bien le faire ce serait une catastrophe, une faute politique dont le PG et JL Mélenchon ne se reléveraient pas.

J'espère aussi que le PG se dépassera et débouchera sur un Parti de la République et du Socialisme et que nous pourrons prend appui et force dans le peuple. Ta proposition de Front d'Unité
Populaire a un sens poltiique d'urgence nécessité et à aussi du sens politique et stratégique. Là aussi le Front de Gauche doit se dépasser car il est entrain de se scléroser et de s'endormir. A
nous aussi de le réveiller, de le dépasser et de refonder un Front que serait d'Unité Populaire pour la République sociale.

Salut fraternel à toi et à tous.

Sonia B.


Darthé-Payan 23/08/2010 20:12



@Sonia Bastille


Salut et Fraternité ma soeur républicaine et Jacobine.


Tu as fort bien analysé l'université des Verts-EE et je formule la même demande à Jean-Luc Mélenchon pour que le PG devienne un Parti de la République et du Socialisme. Que le Front de Gauche
(qu'on entend plus du tout !) se dépasse et devienne un véritable Front d'Unité Populaire puisant sa force, son dynamisme, son espoir dans le peuple mobilisé.


Salut fraternel à toi.


D-P.



Eric de l'Aveyron 21/08/2010 14:14


Bonjour,

Je partage votre point de vue et le point de vue des différents intervenants. Oui, non parti a besoin d'un sursaut car là si cela continu on court à la catastrophe. S'il n'y avait pas JLM dans les
médias et bien ce serait le vide sidéral du PG. Espérons que JLM et ceux qui le conseillent vous entende et nous entendre pour qu'enfin il y a un sursaut pour que le PG redevienne un parti
républicain socialiste et jacobin.

On verra le déroulement des discussions, des ateliers aux journées "Remue-Méninges" et puis le congrès prévu en novembre (espérons que le calendrier tiendra cette fois ci).

EE est en pleine turbulence, l'égo des uns et des autres, les stratégies d'ambition et l'idéologie libertarienne centro libérale et européiste devraient assombrir la belle image de ces écolos qui
nous imposent leur pensée bien pensante et dogmatique et que le PG à avaler.

Bonne journée et à bientôt.
Eric


Darthé-Payan 23/08/2010 20:08



@ Eric de l'Aveyron


Salut et fraternité Eric,


Nous sommes nombreux à espérer et à attendre un sursaut du PG en vue de la constitution d'un véritable Parti Républicain Socialiste. J'espère que Jean-Luc Mélenchon et la direction de notre parti
nous entendent. Pour le momment c'est le calme plat à l'horizon.


Salut fraternel.


D-P.



tophe38 20/08/2010 16:51


Entièrement de votre avis...
puis mettre un lien de votre bloge sur le mien ?
Salut et fraternité


Darthé-Payan 20/08/2010 18:09



@ Tophe38


Salut et Fraternité. Bienvenue.


Oui,tu peux mettre un lien de mon blog vers le votre, en indiquant bien les références et le contenu de mon blog.


A bientôt de vous lire.


Salut fraternel.


D-P.



Présentation

  • : Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • Le blog politique de Darthé-Payan le Jacobin
  • : Pour un sursaut Républicain de Salut Public.
  • Contact

Recherche